Grève à la BU de l’UVSQ

J’arrive à la BU de Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ)  pleins de bonnes intentions ce matin, et bim, grève.

Chers employés de la BU, vous avez raison, il faut se mobiliser face au manque de budget des universités ! Nos BU doivent restées ouvertes, et l’amplitude horaire doit être élargie.

Combien d’étudiant-e-s qui travaillent en semaine et qui trouvent portes closes le week-end ? Combien d’étudiant-e-s salariés qui cherchent un lieu tranquille pour travailler après 20h00 ?

Mais ne rêvons pas, la dotation globale n’augmentera pas suffisamment pour se faire et le déficit actuel ne le permet pas. Pourtant la vie continue !

A crise exceptionnelle, solution exceptionnelle. Pourquoi ne pas mettre la bibliothèque en autogestion partielle, c’est à dire, comme à Sème qui peut, animer des groupes d’étudiant-e-s volontaires qui seraient chargés de maintenir la bibliothèque ouverte le dimanche et en soirée ?

Non parce que si on garde à l’université une culture de la consommation de service, faut se préparer à la fermeture petit à petit de toute l’université… Le budget lié au financement des cursus et de la recherche doit être sanctuarisé et même augmenté, et tout ce qui permet de tenir les murs pourrait être mis petit à petit en autogestion.

Les lycéens du lycée autogéré de Paris le font bien déjà, pourquoi les 15000 étudiant-e-s de l’UVSQ ne le pourraient-il pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut