Non classé

365 jours à Clichy Mon Fermeil – Zied et Bouna, mort pour rien. [La rose orange]

Je vais faire une série de posts traitant de la banlieue et son milieu… Eh oui, je me réveille qu’en cette période de trouble. C’est lamentable… Rattrapé par notre mode de vie, on en perd notre conscience.
Cette détresse nous devrions la ressentir au quotidien pour la comprendre, l’assimiler et répondre au problème.

Je vous le recommande. Il montre ce qu’on a pas vu, reporté par un habitant du coin, vu forcément avec des yeux différents. La colère, la tristesse, le désespoire et l’impuissance de toute une nation face à elle-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut