dans Divers

Éducation Populaire et Organisation de Communauté : S’instruire, s’organiser, gagner du pouvoir et changer la société

Occupy La Défonce (27) - 04Nov11, La Défense (France)

La crise du modèle capitaliste génère une désespérance sociale qui se traduit par une montée des tensions entre les communautés, qu’elles soient ethniques ou religieuse. Le désespoir et la dépolitisation de la société font le nid de l’extrême droite. Le score du Front National lors des dernières présidentielles en est la preuve. Les quartiers populaires et le monde rural sont les grands exclus des politiques publiques. A cela se conjugue une misère intellectuelle largement entretenue par l’abrutissante société de consommation qui détourne le peuple de la pensée critique. La misère matérielle grandissante due à l’augmentation du chômage et du précariat rendent fou et divisent ceux et celles que les intérêts communs devraient pourtant pousser à s’unir. La pression sur les salaires va croissante, non pas en raison de l’immigration mais des dogmes néo-libéraux qui structurent le cadre économique et s’exercent à l’échelle global.

Nous ne pouvons que nous inquiéter de l’évolution de la situation dans les prochaines années. La société est en voix d’implosion, la déflagration pourrait être terrible. Quelles solutions pour éviter la catastrophe ?

L’émancipation intellectuelle et politique du peuple

Au cours de l’histoire et à travers le monde, des intellectuels et des acteurs politiques ont été porteur de philosophies et de méthodes différentes dont le point commun est l’émancipation individuelle et collective des minorités et des classes opprimées, l’éducation populaire et l’organisation de communauté sont des exemples forts.

L’éducation populaire en France


En France, c’est le rapport de Condorcet qui fonde la conception de ce qu’on appellera plus tard l’éducation populaire par la reconnaissance d’une finalité civique à l’instruction: « tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule,  qui recevront leurs opinions d’une opinion étrangère, en vain toutes les  chaînes auraient été brisées, en vain ces opinions de commandes  seraient d’utiles vérités ; le genre humain n’en resterait pas moins  partagé entre deux classes : celle des hommes qui raisonnent, et celle  des hommes qui croient. Celle des maîtres et celle des esclaves. » « L’instruction permet d’établir une égalité de fait et de rendre l’égalité politique reconnue par la loi ». Il faudra attendre les années 40 sous le gouvernement provisoire du général de Gaulle pour voir apparaitre le concept d' »éducation populaire » par l’action de Christianne Faure.

L’organisation de communauté aux États-Unis


Aux États-Unis, le contexte est différent, la société est éclatée et désorganisée socialement. Dans les année 20-30, l’école de sociologie de Chicago met en œuvre l’une des premières expériences de sociologie appliquée dans la tradition interactionniste que rendra célèbre un peu plus tard les sociologues Erwing Goffman et Howard Becker. Cette expérience vise à s’attaquer à la désorganisation sociale pour améliorer les conditions de vie dans les quartiers, elle sera menée par le Professeur Clifford Show sous le nom de projet Chicago Area Project auquel participera un certain Saul Alinsky. Saul David Alinsky fort de cette expérience introduira les notions d' »organisation communautaire » et de « pouvoir ». Il fondera des « organisation du peuple » dans différents endroits aux États-Unis. Le mouvement de l’organisation communautaire vise par la mobilisation d’une population locale à améliorer ses conditions de vies par l’action directe. L’organisateur de communauté a pour mission d’identifier les problèmes de la population, de transmettre des méthodes d’action et de faire émerger des leaders afin de construire un pouvoir et provoquer le changement.


Ainsi, l’éducation populaire et le « community organizing » sont des courants frères qui ont une finalité commune: intégrer politiquement les populations abandonnées, par le savoir ou l’action, et leur permettre de devenir acteur. L’un passe par l’instruction, l’autre par l’action collective. Le community organizing est assez méconnu en France, avant que les organisations du peuple fleurissent aux États-Unis dans les années 60, le mouvement des centres sociaux s’est mis en route en France dès 1922.

L’éducation populaire et l‘organisation de communauté des solutions pour contrecarrer la déflagration sociale ?

Le processus est enclenché et la situation semble ne pouvoir se résoudre sans une mobilisation massive des citoyens à travers le monde. La plus grosse organisation syndicale du monde, la C.I.O de John L. Lewis (on retrouvera Alinsky comme membre fondateur également) se trouvait aux États-Unis en 1931 et comptait 3,7 millions de membres. Aujourd’hui, les syndicats américains sont laminés et ne semblent plus être des outils efficaces. En France, les syndicats sont les organisations qui mettent le plus de monde dans la rue. Les mobilisations pour les retraites ou encore celles du 1er mai en sont des exemples. Cependant, ce sont des échecs. Les droits sociaux régressent et les mobilisations sont sans efficacité réelle. Messages pas clairs, manque de volonté politique de la part des organisations ?

Reconstruire à la base, créer des occasions de rencontres entre citoyens issues de milieux sociaux différents afin de partager nos réflexions critiques et nos problèmes de la vie quotidienne, s’organiser solidairement, gagner du pouvoir pour obtenir des victoires et reprendre confiance en notre capacité à agir pour changer durablement les choses. Telles sont les perspectives que nous offrent l’éducation populaire et l’organisation de communauté.

Télécharger la version Fr de Rules for Radical au format PDF en cliquant sur l’image. A lire de toute urgence.

Ecrire un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Webmentions

  • Point de parcours « Antonin MOULART

    […] les transformer en éveillés, cela pourrait ressembler à une voie pouvant être empruntée. Et l'éducation populaire en est peut-être […]