dans Non classé

Quand les banlieues crachent du feu, c’est toute la classe politique qui s’arrache les cheveux

Dernier exemple en date, quand les banlieues crachent du feu
C’est toute la classe politique qui s’arrache les cheveux, puis
baisse les yeux et marche droit comme une queue ou une
ligne de cess’
Les quartiers poussent trop vite, les premiers chtars apparaissent
Les petits frères ont plus de poils sur la bite que toutes les
unités de CRS qui viennent traîner leur graisse
Mon phrasé brûle des caisses et mes rimes savent se traîner
J’ai pas attendu que la république se taille les veines devant
L’horreur de nos curriculum

La Rumeur, extrait de « Comme de l’uranium »

Ecrire un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.