Antonin MOULART Blogue d'un Guyancourtois engagé

13juin/101

DSK n’est pas si à gauche qu’on le croit !

Posted by Antonin Moulart

Qui l'aurait cru, hein ?

Je discutais hier avec @martinp_ lors du Kremlin Des Blogs organisé par Jegoun, ex-jospiniste, maintenant Strauss-khanien (pas Jegoun hein :) ), il est convaincu qu'il est indispensable de défendre un capitalisme de gauche. Je dois dire que j'ai beaucoup de mal avec ce DSK, vieux briscard qui roule sa bosse au PS depuis de nombreuses années et qui aujourd'hui gère le FMI.

Si je n'ai aucun doute sur la carrure intellectuelle et les talents politique de l'homme, son programme politique et ses amis m'inquiètent beaucoup plus.

1juin/100

Quand des présidentiables en mal de légitimité se mettent à exalter la démocratie directe !

Posted by Antonin Moulart

Ça donne ça:

Bayrou: "Et si on faisait un référendum sur les déficits publics ?"

Royal: "Et si on faisait un référendum sur l'âge de la retraite ?"

Serait-ce le syndrome des loosers politique ? Du genre "j'en appelle aux français car j'ai plus de légitimité politique et je veux me refaire une santé avant les présidentielles". Ou bien serait-ce une tentative sincère d'appeler les citoyens à se bouger le cul pour participer au processus de décision ?

Dans les deux cas, il s'agit d'une réforme d'ampleurs qui requière une validation des citoyens français. Mais plus que "faire un référendum", ce qui importe aujourd'hui est de construire collectivement une réforme intelligente acceptable par une large majorité de la population. Comment réussir ce tour de force ? Les partis politiques de l'opposition lancent leurs petites consultations dans leurs coins, ça ne suffit pas à faire participer les citoyens non encartés. Personne ne fait confiance au PS ou au MoDem, ou alors si peu,on sait très bien qu'ils ne roulent que pour eux et que l'intérêt des français passe après celui des présidentiables. Europe Ecologie n'est pas constitué et n'est pas en mesure pour le moment de prendre ce genre d'initiative.

28mai/101

Des syndicats 2.0 pour défendre les intérêts des contributeurs ?

Posted by Antonin Moulart

Soudainement, il me revient à l'esprit un article écrit en 2006 par Karl Dubost sur son blog la-grange.net. Cet article est intitulé esclavage 2.0. En avance sur son temps, il dénonce l'exploitation des contributeurs organisée par les entreprises. Le terme esclavage est peut-être un peu fort mais on ne peut nier que les contributeurs permettent aux entreprises de générer de la valeur. Si google fait des profits c'est uniquement parce qu'on lui confie nos données à travers divers services "gratuits", si facebook attire autant l'attention c'est en raison des données personnelles stockées sur ses serveurs qui lui permettent de proposer son service de publicité ciblé. Si lepost.fr génère du trafic c'est grâce aux nombreux contributeurs qui écrivent chaque jour sur ce média. On pourrait donner des dizaines d'autres exemples...

La question que je me pose est la suivante: étant donné que les communautés de contributeurs produisent de la valeur et qu'elles sont souvent encadrées par des entreprises, n'est-il pas légitime que les contributeurs s'organisent pour défendre leurs intérêts commun ?

27mar/1013

La cathédrale et le bazar en politique (version CoDem)

Posted by Antonin Moulart

« La cathédrale et le bazar » est un texte original de Éric S. Raymond expliquant les méthodes de production du logiciel libre et de l'Open Source. La réflexion qui suit est une production librement inspirée par cette œuvre dont l'objectif est de reprendre les principes fondamentaux et de les traduire en terme de principes d'organisation politique.

Lecture audio

25mar/100

La cathédrale et le bazar en politique (version la ruche)

Posted by Antonin Moulart

Cet article est volontairement court et comporte 2500 caractères. Il a été écris pour "La ruche" de l'appel du 22 mars.

Je vous recommande de lire également les autres contributions de la seconde catégorie "Comment organiser la coopérative politique Europe Écologie ?" et plus particulièrement celui de Laurent Zibell pour la Fabrique d'idée.

2déc/090

Quand les banlieues crachent du feu, c’est toute la classe politique qui s’arrache les cheveux

Posted by Antonin Moulart

Dernier exemple en date, quand les banlieues crachent du feu
C'est toute la classe politique qui s'arrache les cheveux, puis
baisse les yeux et marche droit comme une queue ou une
ligne de cess'
Les quartiers poussent trop vite, les premiers chtars apparaissent
Les petits frères ont plus de poils sur la bite que toutes les
unités de CRS qui viennent traîner leur graisse
Mon phrasé brûle des caisses et mes rimes savent se traîner
J'ai pas attendu que la république se taille les veines devant
L'horreur de nos curriculum

La Rumeur, extrait de "Comme de l'uranium"

24sept/090

Grand-Père, Maman, c’est quoi faire de la politique autrement ?

Posted by Antonin Moulart

Grand-Père: Uhuhuh, il est bien curieux le p'tit fils.

Maman: En voilà une bonne question !

Grand-père: Eh bien, faire de la politique autrement, c'est avant tout être exemplaire devant ses concitoyens. Le politique ne peux pas seulement dire ce qu'il faut faire, il doit les faire avant les autres. Les grands leaders politique comme Charles De Gaulle sont d'abord des hommes d'actions qui se sont accomplis en délivrant leur peuple de l'oppression. Le devoir d'exemplarité c'est aussi refuser le jeu politicien, se placer au-dessus de la mêlée et transcender les clivages politiques.

Maman: Mais papa, tout le monde sait que les hommes providentiels aujourd'hui ça n'existe plus ! Ce ne sont que des mots des élus pré-retraité cumulards qui veulent rester encore un peu plus longtemps dans leur siège. Faire de la politique autrement c'est d'abord combattre les dogmatismes, transcender les clivages par la concertation et le compromis. C'est aussi se rapprocher des citoyens en leur demandant plus souvent leur avis, mettre fin au cumul des mandats pour permettre un renouveau générationel.

Si je ne sauve pas mon pays, que je ne suis pas un homme d'exception, qu'il y a pas de place pour les plus jeunes au sein des institutions politiques, je ne peux qu'agir de l'extérieur par le bas avec mon pouvoir de citoyen, m'investir dans des associations à thème, réagir sur internet pour faire changer les mentalités... C'est de la politique ça ?


Grand-père: Petit ! Je crois que tu tiens ta politique autrement.

Merci à Jf le démocrate, Orange pressé et Christophe Ginisty pour leur billet sur ce sujet crucial qui fonde pour nombre d'entre nous, démocrate, notre engagement.

Et pour vous, c'est quoi la politique autrement ?