dans Divers

Pour qui voterais-je en mars prochain ?

C’est face à cette difficile question que me met LCDM en me taguant sur son blog.

Si les positions que je prend sur mon blog peuvent amener certains à penser que je ne voterais pas pour le Mouvement Démocrate… Pour autant, ce n’est pas si catégorique que cela en a l’air.

Non, je ne voterais pas pour la liste du Mouvement Démocrate île-de-france. Bien qu’ayant beaucoup d’amitiés pour certaines personnes présentes sur la liste ou la soutenant, cela n’est pas suffisant pour donner ma voix. La tête de liste ne me convainc pas, j’ai beau l’écouter avec son « Analyser, décider, agir et obtenir les résultats », rien à faire ça n’accroche pas… Je ne veux pas d’un citoyen qui s’affiche en gestionnaire à la région île-de-france et dont la référence suprême soit Lionnel Jospin. Ça semble terne et manque de créativité, de volontarisme ce qui est pourtant une qualité des candidats MoDem habituellement. Le coté hyper marketing du produit Dollium me donne vraiment pas envie. De son choix par le siège à sa mise en valeur, Dollium est présenté comme un produit, c’est assumé et décomplexé. L’Obama Français, le Yahourt à boire magique qui renforce les défenses naturelles… Trois fois beurk… Si je votais dans une autre région, par exemple en Picardie, je voterais peut être pour la liste alternative (si elle se mettait en place) des adhérents qui ont voté contre les candidats imposés par le siège.

Je voterais pas non plus pour Valérie Pécresse. Vu comment elle gère les universités, je n’ai aucune envie de la voir prendre la région. Par dessus tout, elle est au gouvernement et cautionne la politique mené actuellement.

Les soc’… Mouais, si j’avais adhéré au MoDem plutôt qu’au PS ce n’est pas pour rien. Même si le bilan Huchon n’est pas mauvais et que le bonhomme n’est pas antipathique. Le candidat ne prend pas beaucoup de risque et n’est pas très volontariste dans ses propositions.

Le parti pirate ? Même s’ils ne sont pas antipathique et que la cause est importante, ils n’ont aucune antériorité politique et une mauvaise réactivité sur les prises de positions. D’autres mouvements incarnent bien mieux cette problématique.

Le Front de gauche ? Non, je ne vois pas d’innovation politique et surtout je suis en désaccord avec un grand nombre de leurs propositions politiques… Il faut quand même félicité le PC d’avoir su s’ouvrir et avoir participé à un rassemblement avec le parti de gauche.

Europe Eco’, probable. C’est à la fois intéressant et rebutant. Intéressant car la composition de la liste est haut en couleur, alliant des associatifs de tous genre (act’up, donquichotte, greenpeace…) à des melons (paternité @unvert) et des pastèques. La diversité me plait. Un peu rebutant car on sent qu’Europe Écologie est en train de se faire ramasser par l’appareil des verts… C’est un peu bof à ce niveau surtout qu’Europe Ecologie était en train de révolutionner le mode d’organisation politique. La suite de ce débat après les régionales.

En définitive, je ne suis pas catégorique mais Europe Ecologie a quand même ma préférence. Il reste encore du temps pour se décider.

A qui le tour ???
Christophe Ginisty ? Voie Militante ? Mediastique ? Sylvie Tiger ?

Ecrire un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 Commentaires

  1. MOUHA HA HA HA. Quand je pense qu’il y a 2 ans tu essayais de me convertir au MoDem et qu’au final, tu vote maintenant comme moi, je dis MOUHA HA HA HA.

    Je te rejoins mais alors à 100% sur tout ton article. Si je donnais mes opinions politiques sur mon blog, je ferais juste un lien sur ce billet/article/post/vous-m’emmerdez-avec-vos-noms-de-textes

  2. Bonjour Antonin,

    Je n’ai pas le temps de répondre aujourd’hui mais demain je le fais, c’est promis!
    (Remarquez, vous devez déjà vous douter de pour qui je voterai! 😉 )

  3. Comme cela semble devenir une question à la mode, je me permets de dupliquer ici ma réponse à la même question sur le blog de C. Ginisty (sauf la conclusion qui s’adressait plus spécifiquement au 78):

    Dans un scrutin de listes, comment se déterminer ?
    Bien entendu, comme au restaurant, la connaissance de ce qui se passe en cuisine peut parfois refroidir l’électeur, mais je doute qu’il y ait une cuisine plus propre qu’une autre en politique.

    Reste donc des éléments concrets: les personnes, le programme, le projet (la vision). Pour le premier tour, si l’on exclue les extrêmes, cela laisse globalement UMP, MoDem, PS, Verts.

    Contrairement à mon habitude, je n’ai pas eu le temps cette année de faire une analyse objective des projets des différents partis pour cette élection sur Agoravox (peut-être début mars si j’y arrive), alors je tente ici un résumé.

    UMP: leader V. Pécresse. Personne plutôt sympa, a démontré un certain talent politique à son ministère (cela ne signifie pas que j’approuve…), mais peu charismatique et fortement sous influence de son parti. Programme: irréaliste financièrement, il dépend très largement des subsides de l’Etat (déjà fauché) et favorise l’implantation de grandes entreprises et de nouvelles lignes de transports. Projet, le Grand Paris (donc pas le sien mais celui de N. Sarkozy), pour moi une inanité mais bien pour ceux qui habitent près des projets de développement (et nada pour les autres).

    PS: leader JP Huchon. Plutôt sympa et compétent mais pas de vision, un bon gestionnaire. Programme: la continuation de la mandature précédente: on essaye de mettre des rustines partout où cela craque et de compenser la politique du gouvernement. Beaucoup de choses donc, mais un peu dispersées. Projet: le SDRIF: on améliore un peu la région en rééquilibrant si on peut entre Est et Ouest, et on s’oppose au gouvernement quand on peut.

    MoDem: leader A. Dolium. Plutôt sympa et très concret, mais pas d’expérience politique (mais vise de toute façon plutôt une vice-présidence à ce stade…). Programme: 3 priorités: l’emploi (plan d’urgence, actions de soutien aux PME pour 160.000 emplois dans tous les secteurs), les inégalités au sens large (logement, accès aux services publics, la formation, des mesures de coordination et d’incitations plus que d’intervention directe), la qualité de vie (investissement sur le matériel et la signalisation des transports pour faire marcher l’existant, rapprocher l’emploi des zones d’habitation etc, et dette maitrisée). Projet: humaniser la région en recréant de la proximité, une centaine de pôles de vie basés sur les intercommunalités où l’on puisse trouver l’essentiel.

    Verts (Verts car ce parti a repris l’ascendant sur Europe ecologie): leader C. Duflot. Volontaire, de gauche (très), ambitieuse (très). Programme: économie verte (200.000 emplois verts…), investissement massifs (4-5 milliards de dettes supplémentaires d’après eux) sur les transports et les logements. Des points commun avec le modem sur l’urbanisme (rapprocher emploi et habitat), mais pas sur les finances publiques…Projet: décroissance et transformation verte de l’économie.

    Pour simplifier, le premier élément clivant est le Grand Paris. Pour, il faut voter UMP. Contre, l’un des autres, car ce projet structure l’avenir et prend toutes les marges de manoeuvres financières.

    Ensuite, question de personnes, AD ne joue pas dans la même catégorie car il n’a, objectivement, quasiment aucune chance d’être président. Huchon et Pecresse semblent pouvoir être président sans problème. Duflot, je plains son équipe. Dolium ferait un bon VP pour éco-emploi.

    Enfin, sur projet-programme, c’est en fonction de la sensibilité de chacun. D’un point de vue financier, il faut néanmoins noter que seuls ceux du PS et du MoDem tiennent la route.

    Bon choix…

  4. @Defaite,
    Non, c’est toi qui vote comme moi 😉 😉
    Et je n’ai pas encore complètement décidé.

    L’offre politique d’hier et l’offre d’aujourd’hui sont bien différentes.

    D’ailleurs, je suis étonné que tu te retrouves dans le volet économique, mais tant mieux !

    @Voltaire
    Merci pour ton analyse. J’adore te lire sur agoravox.

  5. Où parle-tu économie ? Mais c’est vrai qu’on ne se rejoint pas complètement sur ce sujet. Mais ça c’est pas une idée politique, c’est de la maturité 😉

  6. Antonin,

    C’est vrai qu’Alain Dolium (avec un seul « l ») est plutôt issu de la filière formatée du marketing, et non de l’univers créatif des nouvelles technos. Si je partage un peu tes critiques les archétypes de son langage, je te trouve globalement un peu sévère quand-même… N’est-ce pas plutôt le fond qui prime sur la forme ?

    Par dépit, je ferai sans doute le même choix que toi mais je suis sûr que tes amis MoDem sauront te convaincre d’ici le 1er tour 🙂

    En tout cas, si tu étais en Alsace, je suppose que ton choix serait déjà fait. Voici nos 12 priorités régionales illustrées par notre dévoué illustrateur écolo-démocrate Yann WEHRLING :
    http://ywehrling.blogspot.com/2010/

  7. Pour l’Alliance Ecologiste Indépendante ? 😉
    Un étudiant de saint quentin (certe en géo et pas en socio) ce serait pas mal non ? ^^

  8. Jette un oeil sur la campagne de l’équipe de l’Alliance Ecologiste en Ile de France, sait-on jamais, il y a des chances que tu y retrouves non seulement tes valeurs écologistes, mais aussi démocrates sans devenir néo-trotskiste…

  9. @Jérémy
    Ah yes complétement…

    Vraiment trop absorbé par le cours qui est trop….. soporifique :’s