dans Divers

Individus masqués, polygammes ou polyandrique, faut-il couper la tête de ces hérétiques ?

Sacrés conservateurs ! Toujours aussi faux-cul. Entre deux sessions interminable de discussions autour du port du voile intégral voilà la mise sur la table de la polygamie. La doxa voudrait que l’on fasse le rapprochement immédiat entre voile et islam, polygamie et islam. Ne tombons pas dans ce piège et évitons soigneusement les stéréotypes à tendance islamophobe et certaines parures féministes qui ne sont en réalité que du conservatisme Chrétien.

Déconstruire la doxa

Les discours pour justifier l’interdiction de la Burqa sont divers. Pour certains, cela ne convient pas à l’esprit républicain où tout le monde doit avoir le visage découvert (alors on devrait pas avoir le droit de porter un masque ?), d’autres prônes le devoir de discrétion des religions dans l’espace public (et les bonnes sœurs qui se baladent à st-cloud, faut leur demander de rester dans leur couvent ?)et enfin pour quelques-uns la France est un pays aux racine Chrétiennes donc l’islam ne devrait pas être toléré au grand jour (le retour des théocrates). Si la proportion de politiques à prendre position contre la burqa en usant d’islamophobie est faible, il était beaucoup plus important lors des débats sur la construction de mosquée et de minarets en France. Il faut croire que les arguments « républicains » avait moins de sens et ne pouvait donc pas être utilisé comme trompe l’œil.

Les discours sur la polygamie peuvent également être très différents en apparence. A droite, c’est la mode d’invoquer la cause « féministe ». Certains expliquent qu’il est honteux d’avoir plusieurs femmes car ce n’est pas respectueux envers elles; d’autres n’hésitent pas à faire l’amalgame entre polygamie et l’infidélité chez les couples monogames (réaction à peine ethnocentrique…), les plus extrémistes vont jusqu’à parler de « traite des femmes » et d’autres encore une fois vont en arriver au point de non-retour: ça ne correspond pas aux valeurs chrétiennes de la France. Étrangement, personne ne parle de la polyandrie qui est un mode de relation qui existe pourtant en France, que la première dame prenait plaisir à pratiquer par ailleurs apprend-t-on dans un numéro de madame figaro de 2007. Il est monnaie courante dans les cercles du pouvoir européen de rencontrer des individus pratiquant la polygamie ou la polyandrie. On peut émettre l’hypothèse que ce mode de relation permet d’augmenter le capital érotique qui est un atout supplémentaire dans des milieux où le relationnel est hyper important.

Bref, c’est rigolo de voir comment ces sujets arrivent les uns après les autres, comme de par hasard, et où le seul élément qui peux les lier entre eux est le rejet de l’islam. Alors que ce sont des questions bien plus large qui nécessiteraient de mettre les projecteurs sur un tas d’autres pratiques non-musulmanes, le débat est focalisé sur la religion musulman et les valeurs qui sont perçues. Bien évidement, les pratiques des élites ne sont pas remises en question. Autrement dit, il s’agit de détourner l’attention et trouver des boucs émissaires à la crise.

L’incapacité idéologique à réformer les politiques européenne est flagrante.  Alors que la crise économique sévit, nos hommes politiques détournent l’attention des citoyens sur des tensions ethniques. Les boucs émissaires sont trouvés, il n’y a plus qu’à les accabler.

Ça me fait furieusement penser à la situation des années 30… Pas vous ?

Ecrire un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Hé oui l’incurie de nos élites qui ont, elles l’espèrent, trouver le paravent idéal.

    Sur ces histoire de burka, faut il rappeller que ce vetement n’est en rien une prescription en islam. Que d’aprés les RG, seules 1900 burka se trimbale à travers l’hexagone, et un peu plus du tiers sont portées par des françaises de « souche »( je vomis ce terme) convertie, qui ont pour la plupart fait des études, ont fait ce choix vestimentaire librement et en toute conscience,

    Mais l’intox fonctionne à plein, la chasse aux bisquot est réouverte avec cette fois un permis en bonne et due forme, l’extrème droite et tous les fachos de service se régalent, des trophées en perspective pour tous ces connards.

    Pendant ce temps le contrat républicain part en lambeau, pas dit que l’on pourra recoller les morceaux rapidement et facilement.

    Je pense que si on voulait enliser la France pour pas mal de temps, on ne devrait pas s’y prendre autrement qu’en semant la discorde nationale.

    Porte toi bien