dans Réappropriation de l'Espace Public

La répression se durcit à Paris contre les citoyens révoltés !

Cet après-midi, suite à la manif d’environ 450 personnes à avoir défilé de Jussieu à Hôtel de ville, devait se tenir une Assemblée générale en plein air.
Nous avions déposé une demande en préfecture, accordée, pour se réunir sur le parvis de l’Hôtel de ville, tout l’après-midi. Or, celui-ci était en travaux…

Nous nous sommes donc dirigés vers le parvis de Notre-Dame, où, après 20 min de débats, la police encercle complètement la double centaine de participants, les séparant d’une centaine qui les rejoignait.
Un policier arrache le micro d’un des orateurs (alors qu’il y a des tours de paroles :-)) et procède aux sommations : nous devons évacuer.
Refus, les débattants s’enlacent les uns aux autres. Les interpellations se déroulent dans une ambiance, pour part peu agressive, mais violente contre certains.
66 dans le commissariat du 18e, 40 + 40 = 80 ds le comico du 11e : Près de 150 arrestations ! ce n’est pas tous les jours qu’un mouvement entier se fait embarquer !

Nous les attendons l’aprèm devant les comicos.
Retrouvailles pour un petit débat de 70 devant l’IMA, sur les quais près de Jussieu,
puis campement d’une trentaine actuellement devant la Bourse (s’ils y sont encore…)

Mine de rien, la répression a redoublé la détermination de tous.
Comme l’ambiance n’est ici pas au tragique, les discussions étaient spécialement animées et conviviales.

Afin de prendre des décisions (actions, dates de prochaines AG, organisation, campement, etc.) RDV demain pour

AG – Lundi 20/06 à 19h00

métro Bastille boulevard Richard Lenoir.

(Message circulant sur les listes du mouvement)

Ecrire un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.