dans Guyancourt

La chute du centre commercial, un nouveau territoire s’invente à SQY

Les commerçants sont en colère. Le manque de « dynamisme » de MRM, propriétaire des lieux, inquiète les commerçants de l’espace Saint-Quentin.

Après l’erreur monumentale de la construction de SQYouest et de sa mort annoncée avant même sa construction, où la majorité de l’espace semble innocupé. Maintenant, c’est au tour de l’espace Saint-Quentin de, petit à petit, péricliter. Le patron du marina donne pour indicateur son chiffre d’affaire qui ne cesse de diminuer (7% du chiffre d’affaire entre 2014 et 2015).

Pour combler les troues, MRM n’hésite pas à donner des espaces aux Fast-foods qui se multiplient dans les alentours. La malbouffe ne connait pas la crise du fait de la réduction du budget alimentaire des Quentinois. Peu importe la pertinence du choix de l’enseigne dans le quartier où il est situé, pourvu qu’un loyer soit payé.

Cette gestion de court terme laisse présager le pire quand à l’évolution du centre commercial. Les commerçants ont bien raison de s’organiser pour faire entendre leur voix mais ces derniers restent peu organisés pour proposer eux mêmes les nouvelles enseignes qu’ils souhaiteraient voir s’installer.

Du coté de Lyon, les collectivités territoriales, petits commerçants de l’alimentaire de proximité et associations locales ont trouvé une formule coopérative qui permet plus d’intégration: le Groupement Régional Alimentaire de Proximité. Les épiceries, petits restaurants bio et boulangerie résistent !

Directement issu d’une CAE Lyonnaise, le GRAP est un espace de mutualisation de méthodes, de moyens et de réseaux entre la chaine de production alimentaire et les pouvoirs publics.

Qu’attendent les commerces locaux pour organiser une union sacrée avec le PNR de la vallée de Chevreuse ? La filière aurait tout intérêt à s’organiser sur le périmètre Yveline Sud. La dynamique citoyenne est favorable, les commerçants n’ont plus rien à perdre et le PNR cherche des acteurs pour mettre en oeuvre sa monnaie complémentaire.

L’arrivée de la CAE La Forge à La Verrière et la poursuite d’alternatiba SQY (en cours de réflexion sur ses orientations) porteront peut être les outils et le réseau nécessaire à cette économie de résistance ?

Ecrire un commentaire

Commenter