Je suis un grand fan de Kadhafi !

Je me permet de relayer sur ce modeste blog, la parole de mon idole, le très grand président à vie de la Lybie, monsieur Kadhafi.

Même vous, mes frères Tunisiens. Il vous est loisible de lire ce bavardage Kleenex inepte.
Cet Internet, dont n’importe quel insensé, n’importe quel ivrogne peut s’enivrer et y écrire, vous le croyez ? L’Internet est comme un aspirateur, il peut avaler n’importe quoi. N’importe quel individu sans valeur ; n’importe quel menteur, ivrogne, pris de boisson ou sous l’effet de la drogue, peut bavarder sur Internet, et vous lisez ce qu’il écrit et y croyez. C’est un bavardage qui ne coûte rien. Allons-nous être les victimes de “Facebook” et “Kleenex”* et “YouTube” ! Allons-nous être victimes des instruments qu’ils ont créés pour qu’ils puissent rire de nos humeurs

Ironie à part, il a quand même raison sur un point ! Il y a trop d’ivrognes sur la toile ! (ivrogne 1, ivrogne 2, ivrogne 3…etc)

Alors cher-e-s ami-e-s épris de liberté, on lui fait la peau à cet enfoiré ? 🙂

22 commentaires pour “Je suis un grand fan de Kadhafi !

  1. Sur un point il n’a pas tort : quelquefois nous n’avons pas un avis assez critique sur ce qui est lu sur la toile, et de la merde sur la toile il y en a une sacrée quantité. Ceci dit, cela ne remet pas en cause l’énorme bon en avant fait sur la liberté d’expression grâce à Internet.

  2. @Frinux,

    Ouais, enfin, il faut voir de quelle bouche sort ce discours ! C’est un homme qui a un profond respect pour la démocratie et la liberté d’expression… Du coup, le discours prend sens immédiatement.

    @Nicolas,
    Fais pas la tête :p Les ivrognes sont les meilleurs d’entre nous !

  3. Non, le hasard, tu en as parlé juste avant les événements donc Google te privilégie. Aujourd’hui tu devrais faire plus (je n’ai pas repéré de visites en provenance de chez toi, hier, mais je ne regarde pas tout, non plus).

  4. Hé, il manque juste la source de ce discours  😉
    Mais on voit que les grands démocrates sont fans du net…
    Et on voit aussi le trip de  » pureté  » moralisatrice délirant de ton ami.
    (La drogue, la paresse, le bavardage… c’est le mal). Flippant.

  5. Le president KADDAFI est un bedoin qui a grandi dans les pleines, il possede une forte harmonie culturelle c’est pour ca qu’il est modeste et robuste a la fois, il est capable de prendre des defis surtout il ne faut pas sous estimer, il a confie a la population lybienne une vie agreable meme aux ressortissants etrangers pas de chomage, pas crise de logement, distribution des rentes d’hydraucarbures a tous les citoyens, mais il reste seulement l’intauration d’une democratie saine et developpement dans le sens positif

  6. i love him too am not arab but he is the bester in the world ok kadhafi i prey god to make his security with all my thinking to god i have my reasion

  7. This man his a great guy. it does not matter what the white people will say or do to distabilize him but they will FAILLED the majority of Libyen are standing behing him
    before taking wepon against a leader Africans should think twice. because the one who send you to go and fight aganist your leader does not do the same thing in his own country.
    why is that I sould follow someone’s idea when himself does not do it in his country

    Kadhafi we pround Africans are praying for you

    God Bless Libya

  8. QUI, MIEUX QUE KADDAFI, A SERVI SON PAYS ET SON PEUPLE ?
    A l’heure où la France fanfaronne son soutien à la rébellion et claironne, au sein de l’Union Européenne, l’indispensable départ de Kaddafi du pouvoir,
    A l’heure où la ligue arabe donne son aval pour la création d’une zone d’exclusion aérienne en Libye,
    A l’heure où le G8 va se réunir pour juger de la question de la libye,
    La question que chacun et tous doivent se poser c’est bien de savoir quel président, quel souverain et quel dirigeant, à l’échelle de toute la planète, a, mieux que Kaddafi, servi son pays et son Peuple ?
    La réponse étant, de toute évidence, que, sur toute la planète, il n’y en pas un seul l’on en arrive à se demander pourquoi un tel acharnement contre Kaddafi. Un acharnement que l’on ne saurait appréhender que si l’on ne se demandait ce qu’était la Lybie avant Kaddafi, ce qu’elle est devenue sous Kaddafi et qu’elle deviendrait sous la rébellion soutenue par l’occident ?
    Kaddafi est cet homme qui échappe à toutes les influences et ne cède ni aux pressions, ni aux chantages (ce qui dérange les occidentaux dans leurs intérêts stratégiques et les arabes dans leurs hypocrisies malsaines). Kaddafi est aussi et surtout ce patriote hors pair qui a foi en lui-même, en son Peuple et en son environnement culturel et géographique.
    Aussi est-il cet homme qui a, à son actif, d’avoir mis fin à une monarchie dont l’occident se servait pour piller les richesses de la Libye à moindre frais. Il l’a fait en homme sans peur et sans reproches qui dicte ses conditions et n’entend pas se faire dicté celles des autres.
    La Libye et le Peuple libyen en sont sortis grandis et libérés de toute forme d’influence et Kaddafi, en créant un nouvel environnement de prospérité dans son pays, en a fait profité non seulement l’ensemble des libyens mais tous ceux là avec qui la Libye partage le même idéal, la même vision et un avenir commun.
    Grâce à sa hauteur d’esprit et à son engagement résolu à être et à ne pas subir Kaddafi en est devenu cet homme qui dérange et dont toutes les forces du mal cherchent à se débarrasser. Une donne qui amène alors à se demander à qui profiterait, en fait, le départ du pouvoir de Kaddafi ? Ce ne seront, de toute évidence, ni la Libye, ni le Peuple libyen qui, ironie du sort, vont se retrouver asservis de nouveau et privés de l’opulence et du bien être dans lesquels Kaddafi les a si généreusement plongé. Ils vont, sans doute, redevenir les parias d’un monde arabe et africain qui avait tout à leur envier.
    L’empressement de la France à soutenir la rébellion contre Kaddafi relève de petits calculs visant à se positionner pour spolier le Peuple Libyen des louables acquis arrachés au forceps par l’intransigeant Kaddafi dont les bombes de Reagan n’ont pu avoir raison.
    L’empressement d’Obama à déployer la flotte américaine dans les cotes libyennes n’est que l’expression de la volonté de cette puissance à prendre sa revanche sur celui qui, en prenant le pouvoir en Libye, a renvoyé, queues basses, les sociétés américaines et leur a dicté, kalachnikov à la main, ses conditions à prendre ou à laisser.
    L’empressement d’Omar Moussa à donner l’aval de la ligue arabe contre Kaddafi est tout simplement une nouvelle expression de l’incapacité d’être qui habite et domine les arabes vis-à-vis de l’occident et à laquelle seul le guide libyen échappe.
    Aussi et si jamais les forces du mal devaient venir à bout de Kaddafi, l’histoire retiendra de lui qu’il aura été plus avisé, plus courageux, plus généreux et plus persévérant que Lumumba, Nkrumah et Sankara et qu’il n’aura pas été moins grand que Mandela. Car et contrairement à l’image que les médias occidentaux ont toujours voulu donner de lui, Kaddafi n’est pas à l’image ni d’Idi Amin Dada, ni de Bokassa, ni de Saddam Hussein, ni de Sékou Touré, ni de Robert Mugabé mais un concentré de Gandhi, de Gamal Abdel Nasser, de thomas Sankara et de Nelson Mandela avec en plus une haute idée de lui-même et des siens.
    Kaddafi dormait sous sa tente quand le complot ourdi contre la Libye a été déclenché le 17 février dernier par les forces du mal et il en était le premier surpris. L’accuser d’être celui qui tue son Peuple est d’autant plus irrecevable que, nul mieux que lui ne se préoccupe du bien être de son Peuple et nul, mieux que lui, ne met les richesses du pays au profit des citoyens.
    Il revient donc à tous les Peuples et hommes libres du monde de soutenir la Libye et son guide contre les forces du mal dont le pseudo mouvement libyen de rébellion n’est que le fer de lance et l’alibi pour la main mise sur le pétrole libyen.

    Brahim Abdallahi NDIAYE
    Ecrivain journaliste
    Nouakchott – Mauritanie –

  9. moi jesuis heureuse d’utiliser facebook ou autre :(car avant on avait pas de moyen d’exprimr son opinion) notamment en ce qui concerne le colonel kadhafi. J4AI POUR LA PREMIERE FOIS l’occasion de dire mon opinion.
    QUE KADHAFI été donné par les pays occidentaux aux révolutionnaires pour etre tuer. AU M2PRIS DES DROITS DE L4HOMME; car il en avait peur. TOUT HOMME ADROIT A UN PROC7S QUOIQU IL AIT FAIT: car exixtent les circonstances atténuantes: il était malade( depressif) et sous l’effet de la cocaine; donc pas responsable de ses actes depuis 1982.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut