dans Non classé

[Degooglïsation] Gmail et moi, c’est terminé

Cela fait quelques temps que les comportements de l’entreprise google m’interpellent mais aujourd’hui je franchis le rubicond.

Avant de vous expliquer cette décision, je tiens à rendre hommage à la qualité du webmail Gmail ainsi qu’aux services google en général. Il faut le reconnaitre: Google c’est techniquement chiadé. En fait, tous ses logiciels phares semblent être les meilleurs de leur catégorie.

Maintenant que les lauriers sont rendus à César, il est temps d’expliquer pourquoi je met fin à cette relation passionnée de plus de 2234 mo de données.



La première des raisons qui me pousse à abandonner Gmail est mon soucis pour le contrôle et la gestion de mes données personnelles. Le logiciel a beau être gratuit, la valeur que je produis en cédant tous les droits à google sur mes données personnelles est bien supérieur à ce que google peut m’offre. De plus, étant un citoyen engagé unbrin parano, je ne pense pas être à l’abri d’une collaboration entre google et une quelconque institution qui aurait intérêt à surveiller mon activité. Je préfère ne prendre aucun risque.

Gmail est un logiciel privateur.
Alors que des logiciels comme roundcube ou thunderbird contribue à faire avancer les recherches en faisant dons à la communauté de leur code source, google ne daigne pas d’y contribuer. Gmail est un logiciel opaque et mes pairs n’ont aucune idée de comment ils fonctionnent, comment puis-je avoir confiance ?

Je n’ai plus confiance en google qui m’impose régulièrement de nouveaux usages, depuis hier google buzz pollue ma boite de réception.

L’attitude monopolistique et hégémonique de l’entreprise n’est pas plus noble que celle de Microsoft. Certes google libère du code et participe au financement de certains projets de logiciel libre mais ce n’est que du « logiciel libre washing ». Google se sert bien plus dans le pot commun qu’il ne l’alimente réellement. L’illusion ne trompe plus !

Mon alternative: Je suis désormais sur un serveur que je paye tous les mois et dont les risques d’utilisation malveillante de mes données personnelles sont moins importante. J’utilise Thunderbird sur ma tour et Evolution sur mon netbook. Je pense installer roundcube afin de conserver mes données dans les nuages et pouvoir y accéder en ligne en cas de pépin.

Ceci n’est qu’une première étape du processus de degooglisation. J’utilise presque toute la panoplie de service google… Comme le dit framasoft, « La route est longue mais la voie est libre ».

Ecrire un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Du grand Antonin: une vision « politique » (« Google est en train de devenir un grand méchant loup, donc je cesse d’utiliser leurs applications ») appliquée à la vie de tous les jours. C’est la cohérence. Bien.

    Maintenant : peux tu honnêtement penser que tes « données » (global donc) sont mieux protégées sur ta tour que chez Google ? Je n’ai pas de réponse absolue, je pose la question. Ma réponse à moi : je suis prêt à sacrifier un peu de « privacy » contre la tranquillité que Google veille sur mes données mieux que je ne saurais le faire moi même chez moi, ou en faisant des back-ups chez OVH ou ailleurs. Et quid du crash de ta tour ? Es-tu sur d’être réellement back-upé correctement ? Sur, sur, sur ?

    Les crashs de Google sont rapidement buzzés sur la toile – mais ils n’impactent qu’un très très très faible proportion des utilisateurs. Car la fiabilité des apps de Google est une condition de leur crédibilité, donc de leur modèle, donc leur revenus. Tu dois comparer à la QdS que ton prestataire va te fournir : pour obtenir la même chose que ces Google (gratis) ça va te coûter cher… Paradoxal ? Oui. Vérifie ! 🙂

    Quant à la « privacy » – encore plus politique. Mais bon, personne n’est à l’abri de rien. Vivons avec. Parce qu’en bout de course, on doit toujours faire confiance à quelqu’un – ce quelqu’un est il vraiment de confiance ? Haa… Enfin, moi, ce que j’en dit.

    Bonne migration, et quand tu aura fini : stp dis-nous si cela en valait vraiment la peine. Sérieux, je suis sur que d’autres sont intéressés !

  2. J’ai tout de suite masqué la fonction buzz dans les paramètres hier.
    Pour gmail en général, j’ai pu être déconcerté par les minis messages publicitaires ayant un rapport avec ce qui était écrit dans les courriels qui apparaissaient.
    Je ne sais pas si on aurait possibilité de les désactiver.

  3. C’est vrai que Google commence a poser problème.
    Effectivement l’alternative Hébergeur roundcube imap4 thunderbird est assez équivalente à Gmail, pour un tarif de 2 ou 3 dizaines d’euros par an.
    Et ovh gère les sauvegardes très bien.

  4. Pour Buzz vous pouvez le désactiver tout en bas de votre page (comme le chat)

    Sinon je rejoins vos deux avis Antonin et Pierre. Je pense qu’il faut faire la part des choses. Par exemple j’utilise gmail pour la gestion de mes mails. J’envoi (presque toujours) des identifiants à mes amis ou clients par SMS et j’utilise Google docs pour des fichiers que je partage et Office pour mes documents important.

  5. Bonjour,

    Et bien félicitations !

    N’écoutez pas les sirènes des esclaves 😉

    La liberté est dure à gagner, et dans le cas informatique, il est vrai qu’on peut céder facilement à la facilité. Les outils sont si jolis et après tout, puisque «tout le monde» les utilise. Une fois informé des tenants et aboutissants, s’en liberer est un choix que peu font.

    Je mets un double bémol à la remarque de M.Pierre Guillery. Je traine des mails et des documents depuis 1998, cela devient de plus en plus facile de les conserver, le coût des disques durs ayant chuté, et leur taille augmentée, là où je devais avoir 4/5 hd, 2 me suffisent (1 to par disque). Bien sûr il faut mettre en place une chaine de surveillance – plutot simple sous linux http://sourceforge.net/apps/trac/sm… – et automatiser ses backups – http://www.backup-manager.org/ – alors voilà c’est vrai, au départ c’est moins simple que de s’appuyer sur gogole et autres, mais une fois appris, c’est définitivement gagné, ça devient une routine et demande juste un peu de contrôle de temps en temps une fois automatiser. Je ne parle même pas du fait que toute carte mère qui se respecte actuellement, embarque une technologie RAID.

    «Les esclaves perdent tout dans leurs fers, jusqu’au désir d’en sortir»
    Jean-Jacques Rousseau

  6. Bonjour Antonin,

    Étant moi même esclave de Google (Gmail & Google Docs notamment), je suis sur le point de me libéré à mon tour.
    Je voulais savoir si tu avais des conseils et/ou des retours d’expériences après quelques semaines de « liberté » ?

    Merci d’avance.

    PS: Je compte me monter mon serveur sur ce type de machine.
    http://www.globalscaletechnologies….

  7. Salut Fouki,

    Pour le moment j’utilise des clients comme thunderbird et Evolution, je suis hébergé sur un serveur payant.

    Je n’ai pas réussi encore à installer un roundcube, mais l’outils semble assez puissant.

    Sinon, en terme de fonctionnalité je ne perd rien. En ergonomie je regrette un peu plus. Mais surtout, thunderbird me permet de détecter certains emails « espion », chose que GMAIL ne faisait pas.