dans Non classé

La machine à suicide 2.0 enfin disponible !

Nous voici arrivé, l’heure de notre mort a sonné ?
Les réseaux de connaissances virtuels vous empêchent de vivre pleinement votre vie ?
Depuis que vous surfez sur facebook vous n’êtes plus que l’ombre de vous même ? Vous avez été viré par votre patron à cause de photos compromettantes ? Votre femme vous a quitté à cause d’un message de votre maitresse sur votre mur ?

Ou vous souhaitez tout simplement… vous faire oublier ?

La machine à suicide 2.0 est faite pour vous 😉



En quelques clics, la machine à suicide 2.0 vous permet de vous désinscrire totalement de facebook et quelques autres réseaux sociaux (linkedin, myspace…). Dans un univers numérique où les écrits restent à vie sur le réseau, il est utile de disposer d’outils permettant à l’utilisateur de se faire oublier facilement.

Tout le monde devrait pouvoir se faire oublier sur la toile, mais c’est techniquement et humainement très compliqué à appliquer, votre identité numérique ne dépendant pas seulement de vous.  C’est d’ailleurs une proposition de la CNIL qui souhaiterait voir inscrit dans la constitution « le droit à l’oublie ».

Dans le cas du profil facebook, vous en avez quand même le contrôle théorique. Je dis bien théorique car facebook ne nous simplifie pas la vie quand on veux le quitter… Peut-être a-t-il peur des suicides collectif organisés dans le but de migrer vers d’autres réseaux sociaux plus respectueux de la protection des informations personnelles ? (Comme identi.ca par exemple)

Il faut quand même admettre qu’il est aujourd’hui possible avec facebook d’atteindre une gestion très fine des permissions d’accès à nos informations personnelles. Mais le danger vient-il des utilisateurs de facebook ou de facebook lui même ?

A lire également:

  1. Quelle est votre politique de gestion des amitiés sur facebook ?
  2. Facebook ou le totalitarisme de la transparence
  3. Facebook, un échec financier ?

Ecrire un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Webmentions

  • *** web20 suicide machine *** « Antonin MOULART

    […] ! Selon le framablog, facebook avait déjà porté plainte contre ce site. Je vous en parlais dans un billet précédent. Alors que le respect des données personnelles des utilisateurs est de plus en plus polémique, […]