Twitter fait sa coupe du monde

Excitation sur la twittosphère ce soir, des drapeaux sont apparus accompagnant les hashtag des différentes nations de la coupe du monde.  #worldcup  #bra les twittos en délires ont mitraillé leurs followers de mille messages pour partager enthousiasme ou désespoir.

Si les médias de masses nous ont habitué à une pression très forte lors de cet événement mondial, les médias des masses ne feront probablement que la renforcer. La coupe du monde est un événement populaire à la fois très positif par son caractère quasi-universel, les peuples du monde vont partager un événement qui les confrontent les uns aux autres, d’un autre coté très rébarbatif et presque omniprésent dans les conversations ainsi que les médias.

Twitter est un média qui, il faut bien l’avouer, se prête bien à diffuser des banalités. Les cris animaux des supporters pendant les matchs seront relayés à coup sur et il sera difficile d’échapper à ces émotions collectives qui se  répandront tel un nuage de cendre dévastateur. Que de temps de cerveaux perdu à absorber ces débilités !

Pour ma part, je n’ai pas choisi mon camp. J’aime bien le foot. Je préfère y jouer que regarder. Mais un bon match de coupe du monde avec des gens passionnés autour de soit est toujours intéressant à vivre.

Ceux qui souhaiteraient échapper à cette nuisance peuvent se réfugier sur identi.ca qui sera moins sujet à subir cet événement probablement, ou bien à trouver des outils pour filtrer votre ligne de temps, avec seesmic desktop web ou twittdeck par exemple.

EDIT 2h41 le 11/06/2010: Les petites icônes ne semblent plus fonctionner. Surcharge serveur ?

#arg img src= »/images/worldcup/16/arg.png »/ #bra img src= »/images/worldcup/16/bra.png »/ #chi img src= »/images/worldcup/16/chi.png »

bilboblog, le micro-blogging libre

sebastien-bilbeau

En faisant des recherches sur le micro-blogging, je suis tombé par hasard sur l’application php bilboblog créé par ptit seb auteur de Tux Planet et pilier du planet libre. Comme les serveurs du célèbre twitter bug assez souvent, de nombreux blogueurs sont à la recherche d’un support viable qui leur permette d’emporter leur communauté avec eux. C’est dans cet esprit que j’ai découvert ce service libre.

Poursuivre la lecture

Comment écrire un livre de qualité, le diffuser pour 0 € et en tirer un bénéfice économique ?

Si je veux, je peux très bien écrire demain un ouvrage sur le célèbre micro-blog Twitter. Pourquoi pas ? Après tout, c’est dans l’air, et il y a matière.

En l’écrivant seul, je risque de ne pas retranscrire tout ce qu’il y a à savoir… Un peu classique comme mode d’écriture… Pourquoi ne pas l’écrire avec ceux que ça intéresse ? En étant très impliqué dans la rédaction, si je lance un projet d’écriture collaborative, je pense que le contenu sera plus riche. Les apports de chacun augmenteront la valeur ajouter de l’ouvrage. Les rédacteurs seront également, le moment venu, des relais médiatiques efficaces puisque entièrement impliqué dans le processus.

Comme le livre aura été produit collectivement, il ne m’appartient pas. Il faut trouver une licence adaptée pour sa diffusion afin de respecter tous les rédacteurs. La licence creative commons 2.0 paternité me semble la mieux adaptée pour une diffusion massive. Elle libère les diffuseurs de presque toute contrainte et met en valeur les rédacteurs ayant produit l’ouvrage. Les rédacteurs en tireront une reconnaissance social proportionnelle à l’ampleur de la diffusion.

Je peux même penser à en tirer quelques profits économiques. L’ouvrage étant libre de droit, n’importe qui peut le vendre. Dont moi-même, qui ne suis pas forcément très riche. Ça tombe bien !

Les internautes achètes très peu de contenu de numérique, cependant, ils sont souvent des lecteurs assidus et ne se sont pas encore émanciper du support papier. Je peux donc le vendre sous forme de livre, par exemple.

Je vous ai dis que je n’étais pas riche, vous vous rappelez ? 😀

De nombreux services internet permettent de vendre des objets matériels sans aucun investissement économique préalable. Je peux publier gratuitement grâce au service http://lulu.com par exemple. Pour l’occasion, je peux organiser un événement. Une conférence sur le thème de twitter en compagnie des autres rédacteurs, pourquoi pas. Cela me permettra de vendre des livres à la fin.

Toujours le problème de l’argent ? Oui, là il va falloir mettre une petite dizaine d’euros pour montrer que je crois à mon projet… Car je vais devoir solliciter les dons des internautes éventuellement intéressé par cette manifestation !

Bon, j’ouvre un pot commun sur commonbox.net. Je n’aurai même pas besoin d’avancer d’argent. Les dons iront dans un pot commun que je pourrais débiter expressément pour l’organisation de mon événement. Avec un peu de chance, j’aurai suffisamment pour proposer un buffet froid… Succès garantie.

Bon, ne nous voilons pas la face. Ce n’est pas comme ça que je deviendrais miliardaire. Mais probablement que cet ouvrage sera lus et mon nom aussi. C’est déjà une belle victoire, non ? Je verrais peut-être s’ouvrir quelques opportunités professionnelles. Qui sait ?

Twitter, Def-blog & compagnie [Connexion Démocrate]

Non non, mon blog n’est pas devenu un agrégateur 🙂
C’est juste qu’aujourd’hui je trouve des billets particulièrement intéressant à relayer.
Celui là est d’avantage adressé aux utilisateurs de Twitter ou ceux qui on envie de découvrir les fonctionnalités du micro-blog.

Je ferais simplement un petit commentaire sur Twitter et son intérêt.

Twitter est l’outil de diffusion sur le web le plus réactif. En effet, du fait que nous ne puissions écrire plus de 140 caractères en un message incite à la brièveté. De plus, Il est très facile pour vos amis utilisant twitter de suivre vos mises à jour. L’on peut également s’en servir comme un mini t’chat. Les journalistes utilisant le micro-blogging sont de plus en plus nombreux et le format semble répondre à un réel besoin de vitesse.

Je vous laisse découvrir ses fonctionnalités sur le blog de Défaite.

Pour ceux qui se demandent qui est ce « défaite » dont je parle assez régulièrement dans mes billets, je vais vous dire qui il est.

Il est… en fait non, c’est un secret. Vous saurez simplement, pour le moment, qu’il est engagé dans un projet de développement  open source nommé Def-blog (Design Energy for Free).
Vous pouvez suivre et participer au développement en vous rendant à cette adresse.

-=Restez connecté=-

Ma liste de tâches pour organiser le Web Démocrate. [La Rose Orange]

Les idées qui me traversent l’esprit en ce moment ajouté aux chantiers déjà en cours rendent ma liste de tâches impratiquable ! Enfin ! Il est tout de même préférable d’être prolifique et débordé que stérile et tranquile, non ?

Après mon récent désengagement dans l’organisation du débat pour donner naissance à la Fédération Internet, je souhaite mettre de l’ordre dans mes tâches à accomplir afin de travailler plus sereinement et raisonnablement.  Dans ce billet, je vais vous faire partager certaines idées/tâches qui me semblent importantes pour le Web Démocrate. Vous êtes libre de vous en inspirer, de les reprendre, d’en discuter… Bref d’en disposer.

Je réaliserais les idées, ou pas, au file de mes envies, de ma disponibilité et de la situation du Web Démocrate. Je fonctionne de manière un peu anarchique à l’image du net. Parfois je suis ultra-présent, parfois je ne suis pas là du tout. Sois je m’investie complétement, sois je ne m’investie pas du tout. J’ai horreur de l’entre deux.

I. Finir le Guide de la Toile Orange

Non, je ne l’ai pas abandonné ! Ca fait longtemps qu’il est dans ma liste des tâches. Qu’est-ce que c’est que cette bête ?

Le guide de la toile orange est un wiki accessible à tous et destiné aux acteurs du web dém’. Cette idée est né d’un constat très simple que j’ai fais en discutant avec des adhérents du Mouvement Démocrate sur le web, certains en savent beaucoup sur le web et d’autres très peu. Pourquoi ne créerait-on pas une entraide ? Ce wiki a projet de rassembler et diffuser des connaissances sur le millitantisme de l’internet. L’objectif est de familiariser le millitant à internet et ses outils, quelque soit son niveau. Il propose des tutoriels, la définitions de termes particuliers à l’internet, la description de services de blogging utilent… Bien sur, il repose sur l’intelligence collective, le contenu est fournit par chacun de nous.

Qu’est-ce qu’il lui manque pour marcher ? Du contenu attrayant… une bannière orange ! Et surtout une bonne visibilité.

II. Me rendre à la réunion de...
Massy, demain 20 H, pour finir la campagne pour le CN, autour d’une bonne galette, avec île-de-France en Mouvement que je soutien.

Emplacement : Massy/Palaiseau Salle Bernard Buffet Quartier du Pileux (à Massy), Angle des rues du Pileu et de la Vieille Vigne, Contact Pascal KAMMERER pascal@par-ys.net tel : 06 01 94 17 57. 

III. Lier l’annuaire des Pages Oranges au widget de la blogosphère MoDem

Pourquoi ? Comment ?

Afin de rendre plus fonctionnel l’ensemble et de faire d’une pierre deux coups. L’idée est de créer un formulaire qui permettrait de s’inscrire à l’annuaire ET au WBM. Je ne sais pas encore comment je vais m’y prendre exactement, mais ça serait pratique pour tout le monde. Le référencement serait centralisé, ce qui éviterait de s’éparpiller à droite et à gauche pour chercher du traffic.


IV. Monter un projet Feedjournal

Alors, figurez-vous que je viens de trouver un service carrément génialissime: Feedjournal. Ca ne m’était pas arrivé depuis le widget… Il s’agit d’un générateur de journal papier. Il suffit d’insérer son flux RSS pour créer un journal format PDF imprimable !
Je vous laisse deviner pour quel flux j’aimerais m’en servir… 😉

V. Monter un planet de la Blogosphère MoDem

J’en avais déjà parlé précédemment dans des commentaires, il me semble important que la blogosphère MoDem ait son planet. Un point de réunion des blogs MoDem où l’on viendrait pour avoir une vue d’ensemble plus large que ce que l’on a actuellement avec le Widget. Ce planet permettrait également de donner des détails sur qui y participe et comment on participe. Je ne pense pas qu’il faille en faire quelque chose de centrale, ni lui accorder une place trop importante, simplement que cette plateforme existe. Chaque site du MoDem est centrale une fois que l’on a installé le Widget.

Techniquement, je rencontre des difficultés. J’ai trouvé des scripts intéressant (planet planet ou moon moon) mais ils merdouillent… Si quelqu’un se sent d’attaque pour le créer, je suis prenneur.

VI. Terminer de publier les blogrolls locaux du WBM

Ont été publié à ce jour les blogs roll des zones territoriales d’île-de-France et de Normandie (voir ici pour plus d’explications)
Suivront tous les blogrolls comptant plus de deux blogs ! Certains  blogueurs ont déjà adopté ces blogrolls, je les félicite. Ils permettent de renforcer les réseaux locaux, c’est très important à l’approche des municipales. Les nouvelles locales sont de plus en plus fréquentes sur la blogosphère MoDem.

VII. Penser à esquisser un projet de réseau social décentralisé (se basant sur le WBM) pour la FI.

J’ai quelques idées là dessus. Dès que je les aurais mise sur « papier », je vous en ferais part.
Pour faire court, je ne crois pas qu’une plateforme social à la facebook pour le MoDem soit satisfaisant. Ca risque de réduire notre présence sur le web « ouvert ». Je crois que la base de ce réseau social doit être nos blogs. La centralisation, laissons là à l’UMPnet. Je suis persuadé que c’est une erreur monumentale.

VIII. Lister les blogs entrés sur le WBM durant le mois de janvier

Je pense, dans le top 5 du mois de janvier, lister tous les blogs étant entrés dans cette période. Et ils sont nombreux et fameux ! On doit arriver à 95 blogs ayant installé le WBM et étant référencé dessus.

IX. Me rendre au Barcamp démocrate

Je serais au Barcamp démocrate du 22 janvier lancé par Gilles. J’espère que nous serons nombreux.

En savoir plus sur le barcamp Démocrate !

X. Annoncer les 22 000 clics d’hier.

C’est fait. Je vais pouvoir le rayer de ma liste des tâches. Je vous annonce qu’hier il y a eu plus de 22 000 clics sur le WBM en 24H. C’est désormais le record à battre ! L’arrivée du blog de Quitterie Delmas, les jeunes libres, n’y est pas pour rien… Mais Christophe Ginisty reste 5 fois plus fort.

XI. Monter une zone « influence MoDem »

Vous êtes encore là ? Si oui, tant mieux, c’est une de mes idées préférées ! Elle est simple à organiser mais requiert la participation de tout le monde. Il s’agit de créer un espace privé et secret où seuls les membres du Mouvement Démocrate pourrait accéder. Cet espace nous servirait à milliter dans la presse web 2.0. C’est à dire, être présent dans les commentaires des articles clés (ayant un haut traffic et qui représente un intérêt certain pour le MoDem) pour influencer les lecteurs et l’opinion public. Chacun pourrait déposer ces articles et nous développerions en commentaire des argumentations favorable et fidèle au Mouvement Démocrate. Cela pourrait se faire très facilement sur facebook. Bien entendu, il faudrait être réactif.

XII. Me créer un microblog

En fait, j’ai la flemme de faire des gros billets comme ça… Quand je suis sur le net, je vois plein de truc hyper intéressant, et ça me gonfle de faire un article à chaque fois. En plus le WBM serait complétement innondé. Alors je vais faire un petit blog à part. Je couplerais twitter et Del icio.
Twitter quand j’aurai une petite information à passé, Del icio quand je trouverais un site intéressant. En deux clics, c’est posté.

Nous voilà au bout de ce billet. N’hésitez pas à utiliser les idées si elles vous les pensez intéressante ou les utiliser sous une autre forme… Si vous avez des projets sur internet pour le MoDem, venez en parler au Barcamp démocrate ! Ce sera un plaisir.