Compte rendu subjectif et impressions de la réunion MOVIM du 19 mai

Hier soir a eu lieu sur le salon jabber de MOVIM une première réunion de définition des grandes lignes du projet. Cela a concerné les aspects fonctionnels du logiciel aussi bien que l’organisation de la communauté et du projet. Ce soir là, la room MOVIM a dépassé la room jabber, c’est pour dire le succès de la réunion, nous étions 30. 30 à discuter sur un t’chat, je vous laisse imaginer les débuts, inutile de préciser que c’était le style « bazar ». Terriblement productif et fertile en terme d’idées, un peu plus compliqué pour faire ressortir les grandes idées communes. Mais nous avons tout de même réussi, je crois.

Poursuivre la lecture

Un peu d’éthique sur MOVIM

Je sais ce que vous allez dire: « Il est braque Anto’ avec son Eric S. Raymond, il nous le ressort à toutes les sauces et ça commence à bien faire ». Ok, ok, j’entends vous avez raison, je suis complétement centré sur ces principes d’organisations et j’en parle à chaque fois que j’en ai l’occasion, comme pour mieux vous bourrer le mou. Eh bien j’assume et persiste, car c’est selon moi les règles d’organisation les plus modernes pour tout type d’organisation humaine.

Le projet MOVIM avance vraiment bien, et il m’a semblé utile que soit relus par les contributeurs ces quelques règles fondamentales.

Au fait, pour ceux que cela intéresse, une réunion est prévue le 19 mai à 20h00 😉

Poursuivre la lecture

A vos microblog… Prêt ? Libérez !

J’avais pensé aussi à « Auto micro-bloguez et fluxez la vibes de la liberté » mais comme on ne peux mettre qu’un titre, je vous le ressert en guise d’introduction. J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop pour mon outrecuidance !

Alors, voici quelques découvertes ou redécouvertes qui pourront vous intéresser si vous voulez participer à la statophère en toute liberté. Je me risque sur le sujet bien que Philippe Scoffoni en ait déjà très bien parlé . Poursuivre la lecture

Movim défie facebook !

Alors que de plus en plus d’internautes s’interrogent sur les dérives de facebook et comment en sortir, un logiciel libre vient troubler la quiétude de Zuk’ et de sa machine facebook.

Facebook, telle une paille géante, vient absorber le milkshake de millions d’internautes pour rassasier le capital. Les données personnelles, ce nouvel or noir du 21e siècle, sont en voie d’être le monopole d’une grande multinationale qui répond aux logiques classiques de profits économique et dont les internautes vont avoir de plus en plus de mal à se défaire.

Poursuivre la lecture

Lancement du Réseau Eco-Démocrate !

Lancement ou re-lancement, je l’avais annoncé dans mon précédent billet, le réseau éco-démocrate prend une nouvelle dimension !


Une nouvelle identité politique est en train de naître grâce à l’action de tous les citoyens engagés pour la défense de notre environnement et le renouvellement démocratique. Sujets plus que jamais d’actualités en ces temps de crise, la naissance des éco-démocrates répond à la nécessité d’imposer ces préoccupations au centre des débats pour une société plus juste, plus libre, soutenable, coopérative et équitable.

Poursuivre la lecture

La cathédrale et le bazar en politique (version CoDem)

« La cathédrale et le bazar » est un texte original de Éric S. Raymond expliquant les méthodes de production du logiciel libre et de l’Open Source. La réflexion qui suit est une production librement inspirée par cette œuvre dont l’objectif est de reprendre les principes fondamentaux et de les traduire en terme de principes d’organisation politique.

Lecture audio


Poursuivre la lecture

[Degooglïsation] Gmail et moi, c’est terminé

Cela fait quelques temps que les comportements de l’entreprise google m’interpellent mais aujourd’hui je franchis le rubicond.

Avant de vous expliquer cette décision, je tiens à rendre hommage à la qualité du webmail Gmail ainsi qu’aux services google en général. Il faut le reconnaitre: Google c’est techniquement chiadé. En fait, tous ses logiciels phares semblent être les meilleurs de leur catégorie.

Maintenant que les lauriers sont rendus à César, il est temps d’expliquer pourquoi je met fin à cette relation passionnée de plus de 2234 mo de données.


Poursuivre la lecture