Débat « Surfons libre », le samedi 4 février après midi !

 

Réservez votre 4 février après midi pour une convergence maximale des luttes ! Surfons libre. Nous débattrons notamment des alternatives libres aux services de google& co. Ça causera auto-hébergement à n’en pas douter 🙂

————-

Après-midi de débats surfons libre
Le Samedi 4 février de 15 à 18h
Au Moulin à Café, 9 Pl. de la Garenne
Paris 14ème , M° Pernety

Au programme:

Présentation de l’idée du Collectif Surfons Libres – Surfons libres c’est l’idée de faire dialoguer les organisations et citoyens qui défendent un Internet libre ! – 15 minutes

Les services en ligne à la solde des publicitaires ? Surfez couverts ! (Avec l’association Résistance à l’Agression Publicitaire)
15 minutes + 25 minutes débat

Plate-forme de mobilisation citoyenne en ligne pour la protection des données personnelles (Avec Internet Sans Frontières)
15 minutes + 25 minutes débat

Débat citoyen et libre sur les alternatives aux services non respectueux des données personnelles et logiciels propriétaires
40 minutes

La constitution d’un collectif SURFONS LIBRES, collectif d’individus et d’organisations pour la défense d’un Internet libre
30 minutes

Un Internet libre et accessible pour toutes et tous c’est possible !

TrueBlock Plus: Qui peut le plus, peut le moins !

Et voilà, il n’aura pas fallu bien longtemps pour voir une fourchette de l’excellent Ad Block Plus se mettre en place après l’horrible mise à jour… True Block Plus est dans la place de Mozilla et les commentaires sur l’initiative de Éric Bishop, le mainteneur, sont plutôt positifs. Son initiateur affirme ne pas vouloir, pour le moment, un développement parallèle mais seulement conserver les acquis sans cette case à cocher étrangement inutile qui laisse passer certaines pubs. Ce dernier appelle aux dons, mais pas pour lui, pour le projet Ad Block Plus. Je ne peux m’empêcher d’y voir une certaine ironie, voire un message caché, qui pourrait être « Si tu veux du fric, on va t’en donner, mais s’il-te-plaît ne prostitue pas cette belle extension aux pubards ! ».

Poursuivre la lecture

Je quitte facebook

Après quatre ans d’activité sur Facebook, j’ai décidé de quitter ce service dans moins d’une semaine, de récupérer toutes mes données personnelles et les faire supprimer du serveur de l’entreprise. C’est avec un peu de tristesse et dans un certain esprit de sacrifice que j’ai pris cette décision il y a quelques mois de cela. Depuis quelques années – ceux et celles qui me suivent sur le réseau social ont pu le constater – le nombre d’informations mettant en garde les utilisateurs contre Facebook, à tous les niveaux, va croissant. Le plus inquiétant et le plus palpable est sans doute le problème de la maîtrise des données personnelles de l’utilisateur. Malgré des initiatives dont le but premier est de rassurer les utilisateurs et les marchés financiers en vue d’une entrée en bourse imminente, Facebook reste un espace d’insécurité numérique où l’internaute est à la merci d’une seule logique : récolter toujours plus vos données personnelles et augmenter toujours d’avantage leur caractère publique.

Poursuivre la lecture

Faut-il initier un fork de Ad Block Plus ?

Ad Block Plus annonce qu’il ne bloquera plus toutes les publicités. L’extension phare de firefox vient de remettre en question l’utilité de sa vocation. Il fallait le faire et ils l’ont fait… Serait-ce dus à irrésistible pression de google, principale financeur de mozilla firefox ? La communauté serait-elle arrivé à la conclusion que la publicité présenterait un intéret pour l’internaute ? Queneni !

L’argument avancé est l’argument du pire: « Un peu de publicité c’est bien pour faire vivre les petits sites ! ». Tout le fatalisme d’une pensée dominante résumé en une seule petite phrase TINA « There Is No Alternative ». Poursuivre la lecture

Peut-on tolérer l’opacité technologique dans l’espace public ?

Distributeurs de gâteaux, toilettes automatisés, bornes pour les cartes de transports auto-détectables, caméras de vidéo-surveillances, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes dans l’espace public. Si ces dernières peuvent être sources d’émancipation, comme c’est souvent le cas dans l’espace public numérique, cela ne va pas de soit dans l’espace public physique. Promenez-vous dans la rue, vous serez filmé en quasi-permanence dans les grandes villes de France. Arrêtez-vous à un distributeur de boisson et demandez-vous à quoi sert la technologie employée si ce n’est à contrôler que vous ne grugiez pas. Enfin, prenez le métro ou le train, vous devrez valider votre carte de transport électronique, la compagnie vous identifiera.

Aucune de ces trois technologies, parmi les plus présentes dans la rue, n’ont pour objet l’émancipation individuelle ou collective. Bien au contraire, elles sont installées pour collecter des informations sur vous et contrôler les transactions financières. Bien entendu, pour éviter les contournements, aucune de ces trois technologies ne sont libres d’être étudiées. Mais le pire est encore à venir… et le « début du pire » est déjà là !

Poursuivre la lecture

Rumeur: WordPress en voie d’être récupéré par microsoft ?

Après un premier partenariat entre la société automattic qui développe wordpress et microsoft pour migrer sa plateforme Windows Live Space, des rumeurs circulent sur la volonté de microsoft de racheter automattic.

Bien que la société ait affirmé sont envie de rester indépendante, les premières craintes de la communauté du libre s’expriment.

Selon les investisseurs, Microsoft n’auraient que peu d’intérêt à récupérer wordpress.org car windows live space comptent bien plus d’utilisateurs. Mais à mon avis, ils se trompent car la qualité des contributions sur la plateforme de blog wordpress est bien supérieure, ses utilisateurs sont plus influents et mieux éduqués, ce qui apporterait une plus-valu importante à microsoft en terme d’image.

Mais de toute façon, je doute que la culture de d’entreprise de Microsoft soit en mesure d’assurer un partenariat avec la communauté libre de wordpress… On l’a vu avec le rachat d’Oracle par Sun, la communauté a créé un forch d’open office, Libre Office, en un rien de temps.

Affaire à suivre donc.

Votre détecteur de filtrage intégré à firefox

La censure se fait de plus en plus pressante dans de nombreux pays et les initiatives de logiciels pour contrer les entraves à la liberté d’expression fourmillent. “Censor Sheap” est un de ces logiciels simple et potentiellement efficace qu’il fallait inventer.

Censor Sheap est une extension firefox qui vous permet de détecter les sites censurés dans votre pays. A chaque fois que vous tomberez sur une page Erreur 404, l’extension enverra une requête à la base de donnée afin de vous informer si ce site existe vraiment. Dans le cas où il s’agit de censure, vous pouvez choisir de le recenser afin de prévenir les autres internautes.

A noter que le projet est récent donc il est possible de rencontrer quelques bugs. Vous pouvez les faire remonter.

Publié également sur internet sans frontières