Retour sur les JDE: Internet, publicité et gratuité

Journée d'été EELVTrès bon atelier ce matin avec Charlotte Nenner, Sandrine Bélier, Khaled Gaiji, moi ainsi que toutes les personnes présentes dans la salle aux Journées d’été de Europe écologie les verts à Marseille.

J’étais attentif, malgré ce que la photo laisse paraitre 🙂

Ce que j’en retiens, la gratuité d’une grande partie du web n’est qu’apparente, nous échangeons le droit d’accès contre notre temps d’attention et nos données personnelles. Un consensus s’est dégagé entre les intervenants sur l’importance d’une liberté pour le récepteur d’information afin d’éviter une domination suprême de l’émetteur dans tout processus de communication, et plus particulièrement dans le cas de la publicité sur internet, de protéger par défaut l’internaute de la récolte des données personnelles ET de la pollution visuelle qui détourne notre attention, surcharge nos pages, gaspille l’énergie.

Merci aux EELV pour les échanges passionnés et la conscience développée sur ce sujet, poursuivons nos engagements.

Pour vous protéger de la publicité sur internet, une seule adresse, surfezcouvert.net et adhérer à Résistance à l’Agression Publicitaire.

A faire tourner !

Vous pouvez écouter une partie des échanges en audio (.flac) (1h)

Web Diversity 2010 première édition, c’est vendredi

La première édition du grand événement Web Diversity organisé à l’occasion de la journée mondiale de la diversité, c’est vendredi prochain. Cela fait maintenant un certain temps que l’on travail avec Internet Sans Frontières à l’organisation de cet événement, je suis content de le voir enfin arriver !

Le programme est extrêmement intéressant, les sujets variés et les intervenants d’une grande qualité. Avec par exemple « Internet, un nouveau monde. Avec de nouvelles règles ? » où l’on retrouvera Jérémie Zimmermann de la quadrature ou encore « Les citoyens connectés : les outils au service de l’action citoyenne et militante » avec Alban Martin co-fondateur du Social Media Club, « Vivre avec la censure » animé par Fabrice Epelboin de Read Write Web… Et bien d’autres sujets et intervenants tous d’un grand intérêt. Je vous invite à consulter le programme pour en savoir plus.

Voilà un teaser qui en dit très long à mon avis sur le contenu de cette conférence.

Web Diversity – Internet Sans Frontières – Teaser from Antonin Moulart on Vimeo.

Et bien sur, je vous invite à partager avec nous ces grands moments en vous inscrivant 😉

La nuit du musée européen, c’est aujourd’hui ! Profitez-en.

Tout le monde en parle depuis hier, aujourd’hui, c’est une grande nuit pour la culture européenne. Les villes d’europe encouragent les citoyens à ouvrir grand les mirettes pour contempler et partager un peu de notre culture.

Sur le site internet nuitdesmusees.culture.fr vous pourrez voir ce qu’il se passe dans votre région et votre ville puis faire votre sélection 😉

Je me demandais par ailleurs s’il s’agissait d’un événement uniquement français, mais je viens de lire que les anglais organisaient un événement similaire également. Voici une video qui montre les pays impliqués dans l’événement ainsi qu’une courte présentation. Poursuivre la lecture

Comment un mode de gouvernance en réseau sans chef a réussi à interconnecter 1/4 de la pop en – de 17 ans ?

Merci à Evelyne D. pour m’avoir fait connaitre cette conférence de Serge Soudoplatoff.

La construction d’internet n’est pas un processus causal, ce n’est pas quelque chose qui a engendré internet. Internet c’est l’innovation par percolation, c’est à dire que des gens font des papiers, inventent des choses, et autre part d’autres personnes sont quelque part un peu sur les mêmes idées et puis inventent d’autres choses, un jour ces gens se rencontrent et forment des agrégats, puis ils rencontrent d’autres agrégats, petit à petit tout ça né.

« On invente des nouvelles formes de gouvernances qui sont totalement innovantes. Par exemple, l’IETF qui fait le moteur de l’internet n’existe pas. Ce n’est pas une identité juridique, ce n’est pas une association, c’est un ensemble flou de gens intéressés par faire progresser le sujet internet. A l’IETF on a d’ailleurs un tao : « nous rejettons les rois, les présidents et les votes, nous croyons aux consensus grossiers et aux bouts de codes qui marchent. »

« Plus de 25% de la population mondiale est interconnectée, ça c’est fait en dix sept ans. Donc on peut se poser la question finalement, comment un mode de gouvernance en réseau sans chef avec des passionnés qui s’échangent entre eux, a réussi a interconnecter un quart de la population en moins de dix sept ans ? »

« Il y a 3 niveaux de connaissances: Premier niveau la connaissance individuel: je sais. Quelqu’un sait. Un ingénieur savait qu’il y avait un problème. Le deuxième niveau c’est la connaissance collective. Tout le monde sait, et ça c’est la grande force des médias de la radio et de la télévisions de monter du niveau 1 au niveau 2. La connaissance globale, le troisième niveau, tout le monde sait que les autres savent. « 

« Le client, le citoyen, le consommateur ne veux plus consommer bêtement les produits et les services et veux de plus en plus faire partie de la conception de ses produits et de ses services. »

« Et finalement, un modèle ou les clients sont en réseaux, les frontières de l’entreprise sont poreuses, et où l’entreprise reste sous une forme verticale, ce n’est pas un modèle soutenable. Ce qui se passe dans le monde de l’entreprise, est vraie dans le monde de la politique et est vrai dans tout un tas d’autres modèles. « 

Quand le flingueur se fait flinguer

Pathétique.

De hauts responsables avaient déjà fait la démonstration de leur inculture en matière d’internet, mais alors là on touche des sommets. Ce monsieur se permet de traiter d’un sujet qu’il ne connaît absolument pas.

N’importe quel gamin de 14 ans serait bien plus capable de légiférer sur le sujet…

Donner de la visibilité au MoDem sur internet

Il y a tout un tas de moyen de militer dans un parti politique… Internet est une facette du militantisme. Sommes-nous des militants soucieux de porter notre mouvement quand nous surfons sur internet ? Les militants ont-ils intérioriser le comportement adapté pour un militantisme efficace sur la toile ? D’ailleurs, y a t-il des comportements plus bénéfique que d’autres ?

A toute ces questions, je serais incapable de répondre. Mais voici quelques pistes pour renforcer la visibilité du Mouvement Démocrate sur internet. A appliquer en surfant au quotidien 😉

Poursuivre la lecture