Comme un air de dernière journée de fac

Aujourd’hui, je suis à la fac pour récupérer mes résultats et terminer les dossiers qu’il me faut envoyer si je veux avoir l’opportunité d’en partir. L’ambiance est bizarre, je me sens déjà étranger, même si certains petits rituels ne changent pas.

Levé à 12H, j’allume mon pc, je lis mes mails et réponds à certains. 12h20, je fonce sous la douche. 12h30, je descends à la gare (en fait j’ai toujours 5 minutes de retard, donc plutôt 12h35). À 12h40, je suis dans le transcilien, je regarde les lignes de temps des réseaux sociaux où je suis présent sur mon téléphone android. Je lis l’actualité recommandé par mon réseau, j’ouvre mon agrégateur de news, je plonge un peu la tête dans le flux. 13h00, je sors du transcilien les yeux encore rivéS sur mon téléphone, j’envoie un dernier statut. 13h10, je retire un peu d’argent, je vais m’acheter un sandwich tapenade à la cafeteria d’une grande surface. J’adore ces sandwichs… 13h20, je suis à la fac, je termine mon sandwich. Fin de la routine. Poursuivre la lecture

A vos microblog… Prêt ? Libérez !

J’avais pensé aussi à « Auto micro-bloguez et fluxez la vibes de la liberté » mais comme on ne peux mettre qu’un titre, je vous le ressert en guise d’introduction. J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop pour mon outrecuidance !

Alors, voici quelques découvertes ou redécouvertes qui pourront vous intéresser si vous voulez participer à la statophère en toute liberté. Je me risque sur le sujet bien que Philippe Scoffoni en ait déjà très bien parlé . Poursuivre la lecture

Société de la connaissance: générations sacrifiées

Aujourd’hui et hier, depuis 40 ou 50 ans, l’enseignement dispensé au lycée et après le lycée sont de plus en plus centré sur la technique et de moins en moins sur les savoirs généraux. On peut le constater en regardant le développement des filières techniques, des BTS, BEP et CAP.  La loi sur l’égalité des chances qui avait porté le fameux CPE, fort heureusement repoussé avec brio par les étudiants et lycéens, a fixé l’âge pour entrer en apprentissage à 14 plutôt que 16 ans.

Poursuivre la lecture