Internet, publicité et gratuité

logo2

Je serai aux journées d’été de EELV pour participer à l’atelier de Résistance à l’Agression Publicitaire: « internet, publicité et la gratuité ».

 VENDREDI 23 aout au JDE EELV DE MARSEILLE, DE 11H30 A 13H – LSH 205

Parce qu’un internet gratuit ne peut pas vendre nos données ou notre attention, explorons ensemble les modèles économiques réellement gratuit.

Internet, la publicité et la gratuité Free, bloquant la publicité, a déclenché une tempête dans le monde d’internet et des médias, qui dépendent de la pub. Internet a-t-il vocation à vendre du temps de cerveau disponible ? Y a-t-il des modèles internet et médias sans pub ? Comment se protéger de la pub sur la toile ? Animation : Charlotte Nenner. Avec : Sandrine Bélier, eurodéputée ; Antonin Moulart, animateur de la campagne « Surfez couverts » ; Khaled Gaiji, co-président de l’association RAP (Résistance à l’Agression Publicitaire).

Quelques liens

Voici une tribune de RAP sur le sujet publié en janvier dernier.
Quelques articles que j’ai écris sur le sujet cette année:

Et le guide internet que nous entretenons : surfez couvert

En espérant vous y voir 🙂

Il y aura également:

Affichage publicitaire : que peut faire l’Etat ? et la Mairie ?

LSH 206 de 16h à 17h30 le vendredi

Après les reculs du Grenelle, il est possible pour le gouvernement d’agir et de lancer une grande réforme pour réduire la pub. Les municipalités aussi peuvent agir, en instaurant des règlements locaux de publicité ambitieux.

Avec : Charlotte Nenner et Khaled Gaiji, Co-présidents de l’association Résistance à l’Agression Publicitaire ; Pierre-Jean Delahousse, président de l’association Paysages de France.

La pub, Hulot et EELV

Suite au premier billet que j’avais écris le 13 janvier dernier intitulé « Nicolas Hulot, le candidat du greenwashing ? », il était impossible de faire l’économie d’un second billet maintenant que ce dernier semble disposé à construire un discours politique.

J’ai écouté son interview de déclaration de candidature sur terra éco, et je ne peux m’empêcher d’éprouver de la sympathie pour cet homme sincère. Sincérité est le premier mot qui me vient à l’esprit pour qualifier la candidature Hulot, dépolitisation est le second. Poursuivre la lecture

Nicolas Hulot, le candidat du green washing ?

Et voilà que la candidature Nicolas Hulot refait parler d’elle au sein d’Europe Ecologie – les vert. Cette fois, c’est Yves Cochet qui affirme que Nicolas (encore un) aurait pris sa décision à « 90% ». Réalité ou coup de bluffe ? Une chose est sure, Yves Cochet et Nicolas Hulot ne sont pas à une contradiction près !

«S’il décide de se présenter, je retirerai immédiatement ma candidature» a déclaré hier Yves Cochet qui se réclame candidat du courant de la décroissance. On peut légitimement se demander quelles sont les raisons idéologiques qui rapprochent ses deux hommes. A priori, il s’agirait d’avantage d’une stratégie de pouvoir qui viserait à minorer la candidature Eva Joly. Rappelons tout de même que Yves Cochet est un des seul à s’être déclaré candidat en opposition à Eva Joly pour des raisons soit disante idéologiques. Mais que peux bien avoir de plus Nicolas Hulot ? Monsieur Hushaïa n’a jamais déclaré éprouver une sympathie particulière pour la décroissance à ma connaissance, bien au contraire, il est l’amis des publicitaires et des marques qui cherchent à se verdir. Poursuivre la lecture

Jean-Vincent Placé veux consulter les Franciliens sur la place de la pub dans les transports

Action antipub Collectif des Déboulonneurs Saint-Quentin-en-Yvelines IMG_3193

Que l’on aime ou pas une figure politique, il faut savoir reconnaitre quand celle-ci prend une bonne initiative. C’est le cas de Jean-Vincent Place qui a annoncé, en tant que Vice président des transports d’île-de-France EELV, avoir débloqué un budget de 100 000 € pour amorcer une consultation sur la place de la publicité dans les transports en commun. Poursuivre la lecture

Pourquoi j’hésite à adhérer à EELV en tant que coopérateur

Depuis la constitution du nouveau parti écologique tant attendu, je réfléchi dans quelle mesure je peux m’impliquer pour faire avancer le shmilblik. Surtout, il faut reconnaitre l’innovation politique que représente les statuts d’Europe Écologie Les Verts qui intègre les mouvements associatifs dans son mouvement politique. J’aimerais devenir coopérateur. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai vu le prix à payer pour acquérir ce statut ! 20 €, c’est le prix obligatoire.

Poursuivre la lecture