dans Médias

Si vous êtiez président, que feriez vous si 10 000 français s’invitaient à la Garden Party de l’élysée ?

C’est ce qui se profile en vue du 14 juillet, un événement populaire a été lancé sur facebook il y a quelques jours et totalise pour le moment plus d’un milliers de personnes qui pensent y être. A cela, il faut retrancher à peu près 50 à 60% de personnes qui y seront dans leur cœur mais pas physiquement. Mais cet événement ne semble qu’au début de son buzz et je ne serais pas étonné s’il atteignait les 10 000 participants d’ici le 14 juillet. Le succès des apéros géant malgré la crispation du pouvoir politique sur le sujet n’y est pas pour rien. (Voir à ce sujet le débat entre Christophe Ginisty et Christophe Caresche sur soir3.)

Mais… mais… comment est-ce possible ? Que prend-t-il aux citoyens français de se regrouper pour faire la fête ensemble ??? Nous qui avons tellement l’habitude de rester dans notre petit coin. Est-ce par ennui, par morosité de la vie ? Par défiance du pouvoir, pour montrer notre capacité à nous auto-organiser ? Dans un esprit de partage d’une fête populaire, de retrouver un lien de proximité avec nos représentants ? Et si c’était tout ça en même temps et peut être d’autres raisons encore ?

Afin d’aider notre pauvre président à gérer un phénomène dont lui et ses stars-convives ne comprennent rien, je vous invite à vous mettre dans sa peau (bien que ça semble difficilement concevable ou peu agréable) et nous expliquer comment vous réagiriez. Peut être le président ou un de ses conseillers sera inspiré par votre article ?

On est le 14 juillet, mes invités arrivent et les non-invités aussi. Le phénomène a pris tellement d’ampleur que cela a dépassé le cadre des médias sociaux et a fait débat dans les médias traditionnels. Pour éviter tout accident et protéger les ors de la république, j’ai mis en ligne une rangée de CRS. On ne sait jamais, si un fou avait l’idée de porter une atteinte physique à ma personne. Je trouve ce mouvement bizarre et je suis très étonné par le nombre de personne mobilisé. Je ne comprends définitivement rien à ces trucs technologique, heureusement que j’ai ordonné la régulation du net français. Devant le jardin, certains revendiquent, d’autres sont seulement en train de boire un verre de manière convivial.

Mon premier conseil serait tout d’abord de ne pas briser cet esprit de fête. Le 14 juillet étant la fête national, il serait mal venu d’interdire une fête populaire. Deuxième point important, comprendre la nature de phénomène. Il s’agit d’un événement spontané dont la responsabilité est collectivement partagée. Inutile de désigner un responsable ou de construire un responsable médiatique, l’idée est partagée par tous les participants et tous les participants la font vivre.

La difficulté de l’exercice réside dans la sécurisation de l’espace public et la prise en compte de des revendications de la foule. Chercher à encadrer ou contrôler la foule est une mauvaise idée car les participants ne sont pas venu pour être enfermés ou gouvernés par une quelconque autorité. Sinon, ces personnes iraient dans des fêtes organisées par des structures reconnues et ce phénomène n’existerait pas. Je conseillerais d’avantage à l’Élysée d’aménager l’espace de manière à canaliser l’activité de cette manifestation. Mettre à disposition des moyens matériels pour permettre aux participants de mieux partager cette fête.

Quelle action symbolique puis-je mettre en place pour répondre aux besoins de proximité et de convivialités tout en sécurisant ma personne et sans créer d’émeute ?

Le président de la république devrait sauter sur l’occasion pour se rapprocher des français. Il ne s’agit pas pour lui de prendre des risques inconsidéré et de passer dans la foule, mais simplement de tenir un bref discours pour souhaiter une bonne fête national à tous et encourager à partager ce moment dans le respect de chacun.

Et vous, que feriez-vous en tant que Président si 10 000 Français s’invitaient à votre garden party ?

(Si vous écrivez un billet sur le sujet, envoyez le lien dans les commentaires, j’éditerais le billet 😉 )

Ecrire un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. héhéhé ! merci pour cette petite news, je vais aller faire un tour sur ce groupe Faceook. Là, ça devient intéressant si les gens se mobilisent au sujet des activités anachroniques des représentants de l’Etat !

  2. si j’étais président, je crois que je proposerai à tous les invités de la garden party de bons produits français culinaire haut de gamme afin de leur rappeler que nous sommes dans le pays de la gastronomie et qu’il faudrait penser à arrêter de manger n’importe quoi en provenance des USA…