dans internet libre, logiciel libre

Après le « photocopillage » et le piratage, le data hold-up ? Mais que fait l’industrie de la culture pour protéger les  créations originales des contributeurs ?

Cruelle nouvelle pour les contributeurs d’instagram. Racheté par facebook en 2012 pour un milliard d’euros, le réseau social d’images annonce l’arrivée de la publicité sur sa plateforme. Les photos des contributeurs, créations originales régies par le droit d’auteur, vont être marchandisées sans autorisation préalable, en complète contradiction avec le droit national.

La pub est une prédatrice expansionniste par nature. Elle se nourrit toujours plus de nous, de nos données, de notre temps d’attention ET de nos créations afin de mieux capter le regard de nos ami-e-s.

Alors que l’industrie publicitaire coupe le « robinet » à pub pour assécher les vilains sites de téléchargements « illégaux » sur ordre de l’industrie culturelle, facebook s’apprête à renouveler  son data hold-up sur les photos des contributeurs d’instagram. Le contraste est saisissant, d’un coté le droit d’auteur en faveur de l’industrie culturelle est défendu avec vigueur par le gouvernement américain, de l’autre il est totalement piétiné par la machine publicitaire quand son principe profite aux contributeurs.

Cet état de fait montre, s’il était nécessaire, la domination complète de ces deux grandes industries dont les intérêts ne divergent plus et qui ont transformé l’internet en une prison-poubelle virtuelle. Les contributeurs sont à genoux en train de sucer les bites des actionnaires sans que ce besogneux travail ne leur rapporte un sous.

« Fuyez, pauvres fous ! », prenez vos cliques et vos claques et barrez vous d’instagram. Ne faites pas la connerie de rester et vous soumettre à nouveau aux conditions du mac facebook. En attendant, nous pouvons faire des galeries photos avec piwigo. Il y a de super applications pour ordiphone, c’est du logiciel libre, il y a un service en ligne sans publicité, alors que demander de plus ?

Banzai ! Faites passer le mot à vos ami-e-s et surfez couvert.

Ecrire un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Bonjour,

    Il y a plusieurs mois de cela, j’ai supprimé mes comptes FB, Viadéo, Google et Gmail.
    Je n’ai gardé que LinkDin car c’est purement professionnel.
    Quand j’ai fait ça, mes amis m’ont amis traités de « conspirationniste » 🙂
    Moins de 10 jours plus tard, le scandale avec la NSA a explosé …
    La vraie vie, elle est dans les bars, dans les concerts, dans les teufs avec les « vrais » potes.
    FB est un monstre par essence désocialisant cultivant la culture du narcissisme. En gros c’est de la merde. J’invite tout mon entourage à faire de même, je commence seulement depuis peu a rencontrer quelques échos positifs, mais c’est poussif quand même.
    https://sortirdefacebook.wordpress.com/
    Je vie beaucoup mieux depuis que je ne fréquente plus cette daube.

  2. Dernièrement lors d’un entretien d’embauche la jeune fille qui me recevais me dit en fin d’entretien :
    Elle : On ne vous a pas trouvé sur FB, est-ce parce que vous y êtes sous un pseudonyme ?
    Moi : Heu … FB c’est le truc pour les ados boutonneux ? J’ai un peu passé l’âge de ces gamineries 🙂
    Elle (sur un ton très sec) : On vous rappellera …

    Je n’ai plus jamais entendu parler d’eux.
    Cependant cela m’a un peu interpelé alors j’en ai parlé à un pote DRH qui m’a expliqué que c’est devenu une pratique courante dans les grosses boites afin de récolter des informations sur leur futur salariés et incidemment d’avoir une prise (ou une emprise) sur la personne. S’ils ne peuvent pas, ils ne vous recrutent pas.

  3. Tout à fait d’accord avec toi Napalm, j’ai un compte FB mais il n’y a rien dedans.
    Le seul compte « social » que j’alimente est LinkedIn pour les même raisons que toi.
    Si on ne peut pas empêcher ces sites « sociaux » de nous déposséder alors ne les utilisons pas et éduquons les gens à ne pas les utiliser.
    Et c’est pour les mêmes raisons que je ne postule qu’à des emplois dans des PME même si je pourrais gagner 30% à 40% de salaire en plus dans une grosse boîte…à cons car plus c’est gros plus ya de cons qui les veulent les 30-40% de salaire en plus.

Webmentions

  • Tout ça pour ça ! « Antonin MOULART 19 février 2014

    […] Le troisième Data Hold up est pour 2014 […]