dans Divers

La Bastille est tombée: les révoltes espagnols s’essaiment en France !

Cette soirée a été particulièrement animé à Paris place de la Bastille.

Dès 18h00, les premiers indignés ont pris le maquis et ont débuté un atelier créatif pour confectionner banderoles et panneaux revendicatif.

Consciencieux et inspirés, la banderole « #spanishrevolution people of europe, rise up ! » toute de rouge et noir vêtue était en cours de création.

 

L’indignation était au rendez-vous. Les slogans en Français, en Espagnol et en Anglais se sont multipliés. La vocation internationaliste était au cœur des revendications. Un peu plus tard pendant la manifestation, un citoyen brandira le livre « Indignez-vous » en signe de résistance.

Attention, révolution en chantier !

Les spectateurs se pressent pour observer l’ouvrage et parfois participer. Il est environ 18h45.

Ca y est la tente est dressée ! Symboliquement, le territoire est prêt à être occupé. Cet acte fondateur signe l’ambition des indignés de se réapproprier l’espace public afin de se réapproprier la politique. « Ils prennent les sous, nous prenons la rue ! »

Une petite vue d’ensemble. La foule se presse de plus en plus et les prises de paroles vont commencer pour expliquer le mouvement.

La fière et puissante banderole « People of Europe, RISE UP ! »

Une seconde banderole moins chic mais au slogan identique se met en place.

Les banques sont visées par les indignés, mais pas toutes. Seulement les banques irresponsables. Responsabilisons-nous ! Nos choix, même anodins, changent le monde.

 

La Grèce n’est pas oubliée. Plusieurs intervenants se sont déclarés solidaire à la situation de la Grèce à laquelle les banques font payés des intérêts indus alors même que le peuple grec est dans une grande situation d’endettement.

Prise de paroles, lecture du manifeste, explication du mouvement… La fleur de tournesol remplace le jasmin.

Vive la révolution Fractale ! Les syndicats font partie du jeu. A la moindre concession des gouvernements, ils font marchent arrière et les services d’ordre font tout pour disperser les manifestants. Les partis politiques, quand à eux, de droite comme de gauche, restent dans le cadre idéologique du consensus de Washington et laisse carte blanche aux marchés financiers pourvus que ceux-ci se montrent clément lorsque viendra le temps de financer la campagne électorale.

Le mouvement de révolte espagnol est en voie de se globaliser et il s’est implanté sur Paris comme on peut le voir en image. Demain, aura lieu de nombreux rendez-vous à travers la France entière pour planter de nouvelles tentes et continuer à libérer la parole par la discussion citoyenne.

Pour rester au courant du mouvement, branchez vous sur twitter:

Le camp aurait été levé vers 00h00. Le prochain rendez-vous aura lieux ce samedi 21 mai à partir de 15h ! Il est prévu de rester toute la soirée.

Manifestation à Paris, Bastille Democracia Real… par GerardFoucher75018
Revue de presse:

Espagne: 300 jeunes solidaires à Paris (le figaro)

Plus de photos ! (Bastille)

Photos marseilles camp (1,2)

Photo Grenoble camp


 

Ecrire un commentaire

Commenter

  1. Site en favori 🙂 Merci pour ce reportage utile pour moi qui habite loin 🙂

  2. Pourquoi mettre des banderoles en anglais, tout le monde ne le comprend pas , on est en France non ?

  3. @jc,
    La révolte n’est pas national mais international. Il faut la mener à tous les niveaux car nous sommes régie par un système global.

Webmentions

  • #Frenchrevolution: L’appel des indignés parisiens pour une #Démocratieréelle | / macrophone / blog 24 mai 2011

    […] La carte des rassemblements dans le monde: http://www.thetechnoant.info/campmap/ Quote le blog d’Antonin Moulart: […]

  • Manifestation, le choix de la dignité « Marketing et communication politique 24 mai 2011

    […] Préparation d’une manifestation des indignés […]

  • Suivi de la #frenchrevolution - Le weblog de Vanaryon 24 mai 2011

    […] : Antonin Moulart a rédigé un billet sur la soirée, photos à […]