dans Réappropriation de l'Espace Public

J’ai tout assumé et je recommencerai si c’est nécessaire

Avant hier je suis passé au tribunal pour avoir désobéi à la loi et « dégradé » un écran publicitaire avec les 5 autres prévenus Yvan, Raphaël, Yann, Romain et Vincent. Nous étions assignés à la 16e chambre correctionnelle du TGI de Paris. De nombreux sympathisantes et sympathisants étaient venus nous soutenir. Nous sommes réellement touchés par vos soutiens si nombreux. Que ce soit par vos messages sur internet ou tous ceux et celles qui ont pris une après midi pour venir nous soutenir, ça fait vraiment chaud au cœur. Et surtout, nous sommes triste que seules quelques personnes aient pu entrer dans la salle… Malheureusement, ça ne dépendait pas de nous.

Avant l’audience, nous avons eu une heureuse surprise. Le répondeur téléphonique d’Yvan a reçu un message de soutien d’un grand penseur, Edgard Morin. Philosophe et sociologue, Edgard Morin est un penseur de la complexité. Je vous laisse l’écouter:

Edgard Morin soutien aux déboulonneurs

Notre procès a commencé très fort. Dès le départ, la RATP est venue s’ajouter à la partie civile en nous réclamant un euro symbolique. Nous avons été longuement interrogés par Madame la juge qui n’a cessé de nous couper, de nous diminuer dans la légitimité de notre action, nous reprochant notamment de ne pas pouvoir démontrer scientifiquement les effets néfastes de la publicité sur la société alors que nous sommes de simples citoyens. L’ironie de la situation est que nos témoins spécialistes Mehdhi Khamassi (Chercheur en Neuroscience au CNRS) et Thomas Guéret (spécialiste en sobriété énergétique) ont eu très peu de temps pour faire part de leur expertise. Après nos interventions pour convaincre la juge du danger immédiat des écrans publicitaires pour la société et l’environnement, notre avocat Nicolas Gallon a brillamment plaidé l’état de nécessité.

Le procureur n’a pas requis de peine, laissant à la juge la latitude pour décider. Nous serons fixés le 22 octobre 2012.

Pour en savoir davantage sur les raisons qui m’ont poussé à désobéir à la loi, je vous renvoie au billet précédent.

Nous avons besoin de votre aide !

Nous avons déjà récolté environ 1000€ et il nous manque  2000€ pour couvrir nos frais de justice. Si vous voulez nous aider à agir contre les écrans publicitaires et l’affichage publicitaire en général, c’est un excellent moyen de participer. Cela nous permet d’utiliser notre temps à l’organisation de l’action politique concrète plutôt qu’à la récolte de fond !

  • Ou par chèque à l’ordre de l’association Résistance à l’Agression Publicitaire:
RAP
24, rue de la Chine
75020 Paris
(merci de préciser qu’il s’agit d’un don pour le procès des déboulonneurs)

Et maintenant ?

Nous espérons une relaxe le 22 octobre, relaxe qui lancerait un signal aux politiques qui doivent se saisir de la question et légiférer afin de permettre aux citoyens de disposer d’un espace public VIVABLE et VIVANT. Le harcèlement publicitaire doit cesser immédiatement. Transparence doit être faite sur les dispositifs d’affichages technologiques.

10 novembre 2012 : Concert de soutien aux déboulonneurs le samedi au Caminito, 20h30, 48 rue du dessous des berges, Paris 13e. Réservez cette date !

Les déboulonneurs Paris ont lancé un appel à désobéissance civile nationale pour une action le 24 novembre 2012.

Mi-novembre un événement sera organisé (hors déboulonneurs) autour de la question du mobilier urbain dit « intelligent » et ses alternatives pour un espace public qui nous ressemble davantage.

L’industrie de l’affichage publicitaire est en pleine mutation et il ne faut pas laisser les écrans publicitaires sortir du métro et des gares SNCF. La passivité de Pierre Serne, soit disant écologiste de EELV, vice-président des transports à la région est effrayante. Si nous ne nous mobilisons pas davantage et ne posons pas des limites d’un système publicitaire en pleine expansion, la situation ne fera qu’empirer: pollution visuelle, gaspillage énergétique, collecte de données et ciblage, etc.

Il est aussi possible d’adhérer à l’association Résistance à l’Agression Publicitaire qui se bat au quotidien avec d’autres outils que les déboulonneurs. Si vous souhaitez vous investir, n’hésitez pas à me laisser vos coordonnées.

Si vous vous intéressez à ce qui a déjà été fait pour contrer les écrans pub depuis décembre 2008, je vous invite à consulter cette frise chronologique dynamique que je vais continuer de mettre à jour.

Revue de presse

 

Ecrire un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Bonjour,

    Bravo pour vos actions !
    Vous avez tout mon soutient, j’espère une relaxe pour vous le 22 Octobre.

    Bonne continuation aux déboulonneurs.

    Bonne journée.

    Jérôme

Webmentions

  • Soirée cabaret des déboulonneurs ce samedi 10 novembre ! « Antonin MOULART 18 octobre 2012

    […] collectif des déboulonneurs vous invite à venir soutenir les barbouilleurs (c'est à dire les prévenus du 8 octobre) en faisant la fête ! Une fête joyeuse, une fête lyrique(des musiciens), pleine d'humour et de […]