Guyancourt : Agir avec goût pour éviter l’emballement climatique

La faiblesse des accords de la COP21 renforce l’hypothèse d’un emballement climatique lors des 5 à 10 prochaines années. La barre des trois degrés de réchauffement planétaire risque d’être dépassée et l’inaction des états face aux grands pollueurs favorise le processus. De cette urgence est née début octobre 2016 une nouvelle organisation Guyancourtoise agissante, l’Assos’REGAL.

Durant l’été 2015, Guyancourt a vu naître un collectif de citoyen « La Minière Maraîchère » afin de prévenir la bétonisation de la petite minière autour des étangs. Un an plus tard, un rassemblement d’initiatives pour une agriculture saine et durable s’est constitué au sein de L’Assos’REGAL. L’organisation propose de changer la vie quotidienne par l’action festive et l’animation de circuits courts.

« Avec le goût, ça change tout», c’est le slogan de la nouvelle association Guyancourtoise. L’association anime notamment une AMAP de quartier tous les mardis soir. De délicieux légumes biologiques toutes les semaines à prix très raisonnable, ça change la vie !

La petite minière, à deux pas de l’AMAP de l’association, est régulièrement arrosée de pesticides et d’engrais chimiques pour produire colza ou blé. Une situation qui déplaît de plus en plus aux riverains à proximité : la municipalité s’est engagée à mettre en place sous deux ans sur 6 à 7 hectares de l’agriculture biologique en chantier d’insertion. Une nouvelle bien accueillie par L’Assos’REGAL qui rappelle néanmoins qu’il y a 18 autres hectares d’agriculture conventionnelle à proximités qui risque de contaminer les futures parcelles biologique.

L’agriculture est le secteur mondial rejetant le plus de gaz à effets de serres (24 %) et plus d’un quart de ces rejets sont issus des engrais de synthèses de l’agriculture conventionnelle et de la déforestation (sources). La conversion de la parcelle en agriculture biologique représenterait une contribution importante des Guyancourtois au combat contre le réchauffement et participerait à la prospérité économique de la ville. Cela éloignerait encore davantage la petite minière d’un scénario catastrophe de bétonisation.

http://lassos.regal.bio

contact@lassos.regal.bio

La vie’cyclette hyper active !

L’association dont l’objectif est de mettre en place des ateliers vélos à Saint-Quentin-en-Yvelines a organisé son assemblée générale le 15 octobre dernier à Guyancourt.

Après deux ans d’existence sous la forme d’un collectif inter-associatif (VéloSQY, ICARE, DEDALE, SQY en Transition), la voici transformée en association lois 1901 avec des statuts collégiaux et hyper actif, car en ce moment, un atelier par semaine est organisé !

Les ateliers sont pour le moment itinérant mais l’objectif est bien de s’installer dans un lieu dans un premier temps. Un lieu idéalement qui permette de stocker des pièces détachée et qui soit accessible à la population locale. Un travail de recherche de ce lieu est en cours, si vous avez des idées, n’hésitez pas à en faire part 😉

La Vie’Cyclette c’est aussi une association qui vit grâce à ses adhérent-e-s. Si le projet vous plait et que vous souhaitez qu’il aboutisse, vous pouvez adhérer ou faire des dons qui seront bien employés.

Actuellement le conseil d’administration, organe collégial, est composé de Frédéric Primard, Dominique Herbelin, Candide Girette, Marie-Claude Bourdon et moi.

Nous prenons peu à peu contact avec les municipalités afin de leur proposer de soutenir l’installation d’un atelier vélo dans leur ville. Proposer un bien commun à tous les Saint-Quentinois, voilà l’enjeu !

Pour connaitre nos dates et les lieux où passent l’atelier itinérant, voir notre calendrier mis à jour régulièrement.

Nous serons cet après-midi devant Kosma à Guyancourt à partir de 14H00.

Vous pouvez aussi nous écrire contact[a]viecyclette.org

Après la fête, faites !

Le gros du festival est rangé ! Les alternatives ont occupé La Verrière / St-Quentin-en-Yvelines durant deux jours entier… C’était un spectacle magnifique, beaucoup d’enthousiasme, énormément d’énergie, de la fête, des nouvelles connaissances…

Et maintenant, faisons-le nous même. Continuons à coordonner les alternatives sur le territoire, afin de les renforcer et les répliquer partout ! Le changement est dans nos expériences de l’engagement collectif et les initiatives solidaires et écologiques concrètes que nous parvenons à péréniser. Face à un système économique prédateur qui ne répond pas à nos besoins et des gouvernements qui ont perdu le controle, désobéissons en faisant sans lui et surtout mieux que lui.

Atelier vélo, production d’énergie alternative, AMAP, maraichage local, financement solidaire (CIGALES, le bonheur est dans le prêt..), coopérative de récylclage, des journaux…etc Toutes ses initiatives mises bout à bout sont porteuses d’une transformation durable du territoire et un changement des habitudes de vie vers plus de solidarité et une emprunte écologique réduite.

 

Alternatiba SQY c’est maintenant !

Quel plaisir d’avoir participer à cette première journée de Festivités !

Je vous invite à retrouver un petit reportage photo concoté avec amour ici.

scene parc

Gangbe Brass Band, c’était hier soir !

Je serai sur l’espace média (centre culturel Aimé Césaire) tout cet après midi 😉
Si vous avez besoin d’info, contacts dans le festival ou d’une connexion à internet, je suis à votre disposition !

Je serai aussi à la création d’Enercity78, coopérative de production d’énergie des Yvelines à 16H00 cet après-midi.

Et ce soir 18H00, ne manquez pas HK et les saltimlbanques pour une représentation énorme !!!

 

Alternatiba Saint-Quentin-en-Yvelines, nous avons besoin de vous !

C’est un événement historique pour notre territoire ! Je ferais partie des bénévoles, bien sur, et je vous engage à faire de même 🙂

 

Appel  à la participation de tous pour l’organisation d’Alternatiba SQY !!! 

J-15 !!!

Grace à toutes vos contributions, la campagne de financement participatif a été un vrai succès. 17 000 euros ont été récolté pour votre festival des altenatives de St-Quentin-en Yvelines.
Le collectif Alternatiba Saint-Quentin-en-Yvelines, composé de citoyen·ne·s, organise un festival des alternatives  pour le climat et la justice sociale. 
Ateliers, stands, conférences, concerts … un  riche programme vous attend pour découvrir  des solutions concrètes et joyeuses pour lutter contre  le changement climatique et pour la justice sociale.
 La mobilisation continue ! Nous avons  besoin de vous,  votre énergie , votre temps ou même d’un simple prêt de matériels , alors prêt à faire parti de l’aventure ? 
Tu veux être bénévole ? Rejoindre le collectif ? C’est par ici 🙂  ou contacte nous sur: benevalternatibasqy@dedaleasso.org 
Toute aide est bienvenue, avant, pendant et après l’événement, petite, moyenne ou grande. Les postes à occuper sont multiples et à diverses échelles : responsable d’un village ou d’un stand, le service, la cuisine, l’animation de l’espace etc.
Tu as du matériel à donner ? A prêter ? ou tu veux t’en débarasser ? C’est par ici.
Retrouvez toutes les informations sur http://alternatiba.eu/sqy 
                            
ou écrivez nous sur alternatibasqy@dedaleasso.org
   
Solidairement,
      
L’équipe d’Alternatiba SQY 

Alternatiba SQY, réunion public à La Verrière le 27 septembre ! INSCRIVEZ-VOUS

Et voilà, la première réunion public de présentation du festival des alternatives de Quentin-en-Yvelines aura lieu samedi prochain au Scarabée à La Verrière !

Pourquoi faut-il participer à ce mouvement de festival citoyens ?

Alternatiba c’est un mouvement citoyen qui prend la forme de festivaux qui s’organisent un peu partout en France et en Europe et qui vise, dans une ambiance festive, à montrer les alternatives concrètes contre le réchauffement climatique et pour la justice sociale.

Depuis mars dernier, le projet d’un festival des alternatives est amorcé à St-Quentin-en-Yvelines et il est toujours possible de rejoindre le processus d’organisation !

Le meilleur moment pour le rejoindre, c’est le samedi 27 septembre ! Vous pouvez vous inscrire, la capacité de la salle est limité alors pensez-y !

 

Voici le menu de la journée

Au menu de cette journée :Ecolo-coaching-pour-tous-by-Loulou

13h30 – 14h : Accueil

14h – 15h: Introduction Alternatiba, présentation de chaque groupe

15h – 16h: Ateliers de discussions sur les thématiques d’Alternatiba SQY

16h – 16h30: pause goûté

16h30 – 17h30: synthèse des échanges groupes thèmatiques

17h30 – 17h45 : présentation des groupes projets

18h – 19h30 : Spectacle « écolo-coaching by Loulou »

19h30 – 21h30: apéro musical. N’hésitez-pas à amener quelques choses à partager.

 

J’y serai notamment pour animer un groupe thématique lié aux transports ! Ce sera à nous de définir notre quartier.

N’hésitez pas à diffuser l’information, c’est un événement important, nous avons bien besoin de construire collectivement de nouveaux modèles pour l’avenir !

Qui s’opposera à l’invasion des écrans publicitaires ?

 

Mais que fait le politique face à la déferlante des écrans publicitaire ?

Les écrans publicitaires continuent de se répandre à travers le monde. En 2012, pas moins de 12000 écrans avaient été installés par la seule entreprise JCDecaux. Le lobbying forcené de JCDecaux[1] auprès des politiques, notamment dans le cadre du Grenelle 2, montre que les écrans publicitaires sont sa principale source d’expansion pour les années à venir. Sans résistance, le temps d’attention de l’individu sera encore d’avantage sollicité par la grande industrie.

L’invasion est mondiale, à Chicago des écrans publicitaires pouvant faire jusqu’à 111 mètres carrés ont été installé en 2013. São Paulo, la ville  brésilienne renommée comme sans pub, a commandé à JCDecaux 1000 horloges numériques publicitaires. A Shangaï, le leader mondial a décroché l’exclusivité de l’exploitation publicitaire du métro et totalise 38 000  surfaces numériques de différentes tailles sur 12 lignes.

En France, c’est au mois de décembre 2008 que les premiers écrans publicitaires sont apparus dans le métro parisien. Moins de trois jours plus tard, les premiers signes de contestation étaient déjà visibles. Depuis, les actions de rejets par les usagers se succèdent. Pourtant les écrans publicitaires sont de plus en plus nombreux dans le métro Parisien, plus de 1200, dans les gares SNCF des grandes villes de France (Paris, Lille, Toulouse, Orléans…etc), et même quelques uns dans la rue, comme c’est déjà le cas à Niort ou Dijon par exemple.

A St-Quentin-En-Yvelines, le centre commercial Hammerson projette d’en installer sur les voies piétonnes. Chaque St-Quentinois est invité à venir participer à la mobilisation samedi 23 novembre à 10h30.

Le politique s’efface au profit des intérêts des industriels. Le Grenelle 2 a assoupli la loi et la réglementation encadrant les télévisions publicitaires : leur statut est désormais reconnu et différent de la publicité lumineuse ; la taille des écrans peut aller jusqu’à 8 m² – soit 4 fois la taille des écrans du métro parisien. La reculade ne fut guerre surprenante de la part d’un gouvernement sarkozyste, le gouvernement socialiste n’est pas en reste.

Dans le cadre du projet de loi sur la consommation, le ministre Benoît Hamon ne semble pas plus enclin à freiner l’expansion des écrans publicitaires. Dans la séance du 13 septembre, en réaction à un amendement porté par le sénateur EELV, Joël Labbé, sur l’interdiction des écrans publicitaires, le ministre de la consommation a estimé qu’il ne fallait pas mettre en péril l’investissement de l’industrie publicitaire mais qu’il faudrait tout de même éteindre les écrans la nuit.

Plus rien désormais, ou presque, ne s’oppose à l’expansion sans limite des écrans publicitaires dans l’espace public. C’est au nouveau ministre de l’écologie, Philippe Martin, que revient la charge de protéger nos paysages et l’environnement de l’agression visuelle ainsi que la surconsommation énergétique des écrans publicitaires.

Résistance à l’Agression Publicitaire démarre sa campagne de mobilisation contre les écrans publicitaires le 23 novembre. Il est important d’y participer. La seule limite à l’expansion des écrans publicitaires, c’est nous !
[1] 1 juin 2011- Canard Enchaîné – Ça vole bâche
people of europe

people of europe