dans Guyancourt

Suite à la pétition à l’initiative de Nadine Biolay qui receuille actuellement plus de 1200 signatures pour sauver les canetons des saules et soutenu par Juliette Nitecki Sniter conseillère municipale de la majorité, un groupe de citoyen a mis en place un petit cabanon pour les protéger du froid pendant la nuit avec l’accord de la municipalité.

Ce matin à 11H00, le groupe a rencontré Stéphane Olivier et Thierry Breton à la permanence Auguste Renoir afin de mettre en place un plan d’action pour sauver les petits canetons.

Ce plan d’action prend la forme de trois engagements de la municipalité :

  • La municipalité de Guyancourt accepte que les riverrains construisent des abris pour les canetons et fera passer la consigne au service technique de ne pas les démanteler.
  • La municipalité tiendra informé de la date de nettoyage des bassins et de repousser au maximum cette en fonction des contraintes techniques et légales afin de permettre aux canetons de grandir et se renforcer.
  • La municipalité accepte le principe d’une concertation avec la LPO et (peut-être) des habitants du quartier (si la LPO est d’accord) en vue d’un aménagement durable pour la biodiversité du lieu.

Coté groupe de riverrains:

  • Les riverrains se sont engagés dans la construction des cabanons pour les canards, le plus jolie et solide possible en fonction des moyens à disposition.
  • Les riverrains s’engagent à participer à la réflexion sur l’aménagement du lieu en apportant leur expertise citoyenne si jamais ils y étaient invités.

Bel exemple de coopération ! Par l’engagement réciproque des parties vers l’action, il est possible de résoudre les conflits et améliorer le bien vivre ensemble. En espérant que la municipalité s’ouvre à l’expertise citoyenne qui est une nouvelle forme richesse immatérielle pour notre ville dans un contexte de réduction de dotation du budget par l’état.

Demain matin à 10H00, un chantier participatif construction de cabanon est prévu à proximité des canetons, si vous souhaitez y particper, vous pouvez m’écrire : antonin[a]moulart.org

 

 

Ecrire un commentaire

Commenter

  1. Merci Antonin ! Tout est dit et les actions immédiates m’ont soulagées. Peu de temps est passé entre ce que des riverains mettent quotidiennement des palettes pour éviter la mort aux canetons… Palettes qui étaient systématiquement détruites le lendemain par des employés, malgré mes mails à la Mairie, et une pétition atteignant (Net et papier : 1500 signatures) ; Aujourd’hui, ces canetons sont (momentanément) protégés et « bénéficient » d’un abri ! Preuve que chaque action, liée par un groupe, débouche sur une avancée. L’échange entre les élus et les participants me semble constructif… A confirmer.
    Merci aux « artisans » des abris, merci à Corinne et Aurélie pour leur participation spontanée à l’achat des graines pour les canetons, qui ne peuvent atteindre la terre ferme, et se nourrir de ce fait, pour l’instant. Merci à vous tous.